mardi 20 mars 2007

LUCIE AUBRAC III – THE REVENGE


Interview de Wafa Sultan Sur AL-JAZEERA TV (Qatar) 21 février 2006

http://www.youtube.com/watch ?v=2WLoasfOLpQ (sous-titres anglais)
http://www.dailymotion.com/Tazda/video/65587 (sous-titres français)

Wafa Sultan : La confrontation dont nous sommes témoins dans le monde n'est pas une confrontation de religions, ou une confrontation de civilisations. C'est la confrontation entre deux opposés, entre deux époques C'est une confrontation entre une mentalité du moyen-age et une mentalité du 21ème siècle. C'est la confrontation entre une civilisation et le retour en arrière, entre les civilisés et les primitifs, entre le barbarisme et le rationnel. C'est la confrontation entre la liberté et l'oppression entre la démocratie et la dictature. C'est une confrontation entre les droits de l'homme d'un coté et la violation de ces droits de l'autre coté. C'est une confrontation entre ceux qui traitent les femmes comme des bêtes et ceux qui les traitent comme des êtres humains. Ce que nous voyons aujourd'hui n'est pas une confrontation de civilisations, les civilisations ne s'affrontent pas, elles se font concurrence.

Interviewer: Si je comprends vos paroles, ce qui arrive aujourd'hui est une confrontation entre la culture de l'ouest et l'ariération de l'islam ?

Wafa Sultan : Oui, c'est ce que je veux dire !

Interviewer: Qui a donc employé en premier le concept de confrontation de civilisations ? n'était-ce pas Samuel Huntington ? Ce n'était pas Ben Laden. J'aimerai vous entendre à ce sujet si vous le voulez bien.

Wafa Sultan : Les musulmans sont ceux qui ont utilisé cette expression en premier. Les musulmans sont ceux qui ont commencé cette confrontation des civilisations. Le prophète de l'islam a dit : Allah m'a ordonné de combattre les gens jusqu'à ce qu'ils croient en Allah et à son messager. Lorsque les musulmans ont divisé les gens entre musulmans et non-musulmans, et appelé à combattre les autres jusqu'à ce qu'ils croient en ce que eux même croyaient, ils ont à ce moment commencé cette confrontation et commencé cette guerre. Pour arrêter cette guerre, ils doivent réexaminer leurs livres islamiques pleins de fatwa d'excommunication et d'appels à combattre les infidèles. Mon collègue a dit qu'il n'offense jamais les croyances des autres... quelle civilisation sur cette terre lui permet d'appeler les autres par des noms qu'ils n'ont pas choisis pour eux-mêmes ? Il les appelle de "dhimmis", "les gens du livre", il les compare à des singes et à des cochons, et il dit des Chrétiens : "ceux qui encourent la colère d'Allah". Qui lui a dit qu'ils sont les gens du livre ? Ils ne sont pas les gens du livre. Ils sont les gens d’une multitude de livres. Tous les livres scientifiques que vous avez aujourd'hui et qui vous sont bien utiles, sont leurs livres, le fruit de leurs pensées libres et créatives. Qui vous donne le droit de les appeler : "ceux qui encourent la colère d'Allah" ou encore, "ceux qui se sont égarés" ?, et ensuite de venir ici pour dire que votre religion vous commande de ne pas offenser la croyance des autres. Je ne suis pas chrétienne, musulmane ou juive. Je suis un être humain laïc. Je ne crois pas au surnaturel, mais je respecte le droit des autres d'y croire.

Contradicteur: Êtes-vous une hérétique ?

Wafa Sultan : Vous pouvez dire ce que vous voulez. Je suis un être un être humain laïc. Je ne crois pas au surnaturel.

Contradicteur: Si vous êtes une hérétique, ce n'est pas la peine que je vous corrige, car vous avez blasphémé contre l'islam, le prophète et le coran.

Wafa Sultan : Ce sont mes affaires privées et cela ne vous regarde pas. Mes frères, vous avez le droit de croire aux pierres mais vous n'avez pas le droit de me les lancer. Vous avez le droit d'adorer qui vous voulez, mais les croyances des autres ne vous regardent pas. Ils ont le droit de croire que le Messie est Dieu, fils de Marie, ou que Satan est Dieu, fils de Marie. Laissez les gens avoir leurs croyances. Les Juifs sont sortis d'une tragédie (l'holocauste), et ont forcé le monde à les respecter par leurs connaissances et non pas par la terreur, par leur travail et non pas par leurs pleurs et leurs cris.
L'humanité doit aux juifs la plupart des découvertes scientifiques du 19e et du 20e siècle. 15 millions de gens unis éparpillés à travers le monde qui ont gagné leurs droits avec leur travail et leurs connaissances. Nous n'avons pas vu un seul Juif se faire exploser dans un restaurant Allemand. Nous n'avons pas vu un seul Juif détruire une église, nous n'avons pas vu un seul juif protester en tuant des gens. Les musulmans ont détruit les statues de 3 Bouddhas (Afghanistan). Or nous n'avons pas vu un seul Bouddhiste brûler une mosquée, tuer un musulman ou brûler une ambassade. Il n'y a que les musulmans qui défendent leurs croyances en brûlant des églises, en tuant des gens ou en détruisant des ambassades. Ce chemin n'amènera aucun résultat. Les musulmans doivent se demander ce qu'ils peuvent faire pour l'humanité avant de demander à l'humanité de les respecter.

2 commentaires:

Ludovic a dit…

Jolie...

du con a dit…

N'est-ce pas?!?