samedi 7 avril 2007

AUBRAC SPIRIT : MINA AHADI


Alors que j’apprenais catastrophé que le conseil des droits de l’Homme de L’ONU avait adopté à la suite d’une proposition pakistanaise, une résolution concernant, pour l’instant, principalement le monde musulman et stipulant que « la liberté d’expression peut être limitée au nom du respect de la religion », j’étais par ailleurs heureux d’apprendre que la nouvelle ministre koweïtienne de l’Education, Nouriya Al-Sebi, avait bravé la Charia, en prêtant serment au Parlement, sans avoir mis de Hidjab sur sa tête.

J’ai même été doublement heureux en lisant, le même jour, sur www.atheisme.org, ce qui va suivre:

Allemagne : "Nous avons abjuré", création du Conseil Central des Ex-Musulmans par Mina Ahadi 2 avril 2007

Mina Ahadi, née en Iran et militante des droits humains en Allemagne, vient de fonder le " Conseil Central des Ex-Musulmans ". Avec 29 autres personnes issues de pays musulmans, presque toutes des femmes, elle veut tendre la main à tous ceux qui désirent quitter le giron de l’islam. L’organisation siège à Cologne. Son nom est une réplique ironique du " Conseil Central des Musulmans " qui, avec ses 800.000 membres, est le plus important groupe de culture musulmane en Allemagne. Plus de 3 millions de personnes vivant en Allemagne sont nées dans des communautés musulmanes. Selon Mina Ahadi, une grande partie d’entre elles ont plutôt l’esprit laïque. Mais elles n’avaient aucun porte-parole dans le pays. Les organisations musulmanes prétendent parler au nom de tous les immigrants venus de pays musulmans et elles s’efforcent d’étendre leur emprise sur la vie privée des gens, même s’ils ne sont pas membres. Et ce, avec l’assentiment des autorités allemandes. Mme Ahadi veut leur donner une voix et constituer un contrepoids à l’influence des organisations musulmanes.

En février dernier, les ex-musulmans lançaient une courageuse campagne sous le slogan " nous avons abjuré ", publiant photos et témoignages de leurs membres. En quelques jours ils enregistraient plus de cent demandes d’adhésion. Entre-temps, Mina Ahadi a dû être placée sous protection policière. Elle a reçu des menaces de mort depuis la création du Conseil des Ex. Apostasier l’islam entraîne encore toujours la peine de mort dans des pays tels que l’Arabie saoudite, l’Afghanistan, le Pakistan, l’Iran et le Soudan. Même en Europe, il y a suffisamment de fondamentalistes susceptibles de tuer des apostats au nom d’Allah. Mais ces menaces de mort ne découragent pas l’optimiste Mina Ahadi. " Nous voulons créer un nouveau mouvement " dit-elle " également dans d’autres pays européens. Nous espérons bientôt 10.000 membres, représentant beaucoup plus de gens encore. "

Mina Ahadi était également à l’initiative du Comité International contre les lapidations et les exécutions. Elle avait fui l’Iran après que les autorités eurent exécuté son mari, lui aussi activiste politique, le jour de leur premier anniversaire de mariage.

La Vice-Présidente du Conseil des Ex est l’écrivaine et journaliste d’origine turque Arzu Toker. Le Conseil a reçu le soutien de la Fondation allemande athée " Giordano Bruno ".

1 commentaire:

Looserman a dit…

prolifique que le Sil !!

Beaucoup de lecteur, peu de commentaire !

Serait silnonyme de qualité ...

Qualité du mot, verbiage gratifiant, ironie de la phrase démoralisent les incultes de la ripoublique. Mais qu'ils se rassurent, la faute n'est pas forcément lié à leur intelligence que l'on a volontairement restreint. Dire Merci à Jules Isaac, voilà la plainte des ignares qu'il leurs faut pousser dans la nuit noire de leur journée continue à trimer pour un avenir empli de bénéfices spéculatifs.

Cochon qui s'en dédit !

Pôve momo, pas de bonbon, pas de cochon, à six ans, c'est la fête v'la mon bout'prépuce qui s'en va.

Hi! hye! mon gland que te voilà chauve, qui recouvrira ta p'tite tête d'un capuchon !

hi! hye! hye! que me voilà souffrant ma haine de ma religion!

hi!ha! mais.. Hye! faut la fermer, pour survivre avec ce qui reste de son gland ...

Souffrance que je te haie ! Religion que tu es conne !

si Dieu m'a fait a son image, il est bien mal foutu devenu ...