samedi 7 avril 2007

DEMOCRATIE PARTICIPATIVE


La démocratie participative, de toute façon j’ai toujours été contre. Comment ça, toujours ? Depuis toujours parce que ça fait longtemps que la vois à l’œuvre dans ce pays. On peut même dire que je l’ai vu venir de loin cela.

En effet, à chaque fois que j’ai eu à travailler en groupe que ce soit pour un rapport, une enquête, un déménagement de potes ou pour du bricolage, j’ai toujours trouvé parmi la douzaine de collaborateurs, une dizaine de jean-foutres pour donner leur avis, vouloir commander, indiquer la marche à suivre comme les fautes d’orthographe et commenter l’action autour du gueuleton participatif mais seulement deux ou trois pour vouloir rédiger, porter, exécuter. Ouais, ça fait pas mal de temps que j’ai remarqué que dans ce pays il y a de plus en plus de monde qui fait tout avec la langue.

Alors si le pecun moyen ou médiocre tient tant que ça à participer à la démocratie, qu’il prenne ses responsabilités, en votant, en militant ou en se portant candidat s’il estime pouvoir faire mieux, au lieu de vouloir rajouter son grain de sable dans les rouages du système. On a déjà suffisamment de fumistes parmi des représentants responsables devant le peuple pour qu’on rajoute des fumeux irresponsables. Allez ! Allez du balai, circulez ! Il y en a qui bossent…

SILfateuse républicaine

Aucun commentaire: