mercredi 18 avril 2007

UNE QUESTION D’EQUITE


Le président du CSA, un obscur acronyme, m’écrit. Il me somme de m’expliquer sur le fait que je tape 5 fois plus sur les candidats marxistes que sur les autres. Il me somme par la même voie de courrier, d’y mettre fin.

Je vous jure, Monsieur le Président, que ce n’est pas moi qui ai commencé. Ce sont tous ces vilains marxistes qui ont triché, qui ont contourné l’Equité en présentant 5 candidats. Sur-représentant ainsi ce que l’on ose encore qualifié «d’ idées » marxistes.

Alors vous me direz qu’ils trouvent le moyen de se tirer sur les pattes. Mais là encore, Monsieur le Président, ce n’est quand même pas de ma faute, si les marxistes démontrent que leurs fondements restent le culte de la personnalité et la guerre civile. Cela étant, cher Monsieur le président, promis, juré, dés le 22 avril, je mettrais fin à ces procédés…

Tovaritch SIL

2 commentaires:

ludo a dit…

si ça te permet d'eviter de reflechir

SIL a dit…

Depuis quand "Marxisme" est synonime de
"Reflexion"...
a la limite "d'impression", une impression ayant demontrer à maintes reprises son aspect trompeur...
d'impression trompeuse donc mais surement pas de reflexion...
exit donc ton commentaire bidon...