mardi 1 mai 2007

ACH ! ALARM ! ZABOTACHE !


Ça y est, le Republicoin a subi sa première attaque. Comme vous avez pu le remarquer, je suis resté 4 jours sans l’ouvrir. Ce qui sans une raison importante est une chose tout bonnement impensable. La raison est que moi aussi, je viens de subir mon premier acte de piraterie numérique. C’est ballot n’est-ce pas !

Par contre je suis tellement unique en mon genre que cette attaque en a revêtu une forme originale. Je n’ai été victime que de ma naïveté en matière informatique. Ce qui m’a amené à flinguer deux machines. Ma machine n°1 parce que je ne faisais confiance depuis plus de 15 ans qu’à mon bon vieux Windows 3.1. Celui qui tenait sur 10 disquettes et qui tournait sur mon vieux PC à ce jour équipé du même processeur, un Pentium II tournant à 400 mhz. Une relique qui ronronnait jusqu’à présent dans mon garage jusqu’à ce qu’il plante et que j’apprenne que mes crétins de gamins avaient jeté les précieuses disquettes à la poubelle puisque ne connaissant pas cette ancienne technologie. A quand des cours d’histoire électronique dés l’école primaire !

La machine n°2, mon ordinateur dédié à Internet, je l’ai perdue en surfant sur des sites pornographiques russes. Décidemment la Russie, y compris numérique, n’est pas sans dangers. Méfiez-vous en tous cas des sites de cul russes. Ne déconnez pas ! On y attrape des saloperies russes, blondes ou rousses, des virusses écrits en cyrillique, qui pour le coup sont indécodables. A quand des capotes numeriques?

D’ailleurs en cherchant à déveroller ma machine, j’ai dramatiquement accentué le problème. Alors que je cherchais un antivirusse, pirate, bien sûr, j’ai téléchargé ce que je croyais être une version cyrillique de Norton Antivirus™. Allez comprendre toutes les subtilités du cyrillique, vous ! Au fait, il s’agissait de Nortjon Viruslava. J’avais téléchargé, sans le savoir, d’un seul coup les 93 875 virus numériques existants sur Terre. Une horreur. Ma machine passa par toutes les couleurs disponibles chez les Imac™ de première génération et finit par dégobiller des violents jets de bave siliceuse par les ports USB du clavier.

Mon informaticien de frangin m’annonça que le pronostic vital était compromis, qu’il allait falloir que je sois fort, très fort, sauf à espérer que les virusses se bouffent entre eux. J’ai donc mis, la mort dans l’âme comme dans le Bios, mon Imac™ « strawbery » surnommé « Fraise », en quarantaine. Ses gémissements nocturnes sont cependant difficiles à supporter. Ma pauvre petite bécane chérie ! Sniff !

Sérieux, au lieu d’installer des boucliers antimissile à la con, aux frontières de l’empire Russe, ce qui n’aboutit qu’à mettre de l’eau dans le gaz ruscoff, chose qui n’est pas très bonne pour nos affaires, vous feriez mieux de mettre des filtres antivirusses, d’installer toute une batterie de « firewall » puisqu’elle est surtout là, la menace, bande de paranoïaques ! Ma pauvre petite bécane chérie ! Sniff !

Heureusement que je suis complètement parano et qu’il me reste en permanence 3 autres ordinateurs à disposition. Un tournant sous Linux. Un autre fonctionnant sous mon propre système d’exploitation écrit en langage social-démocrate et un dernier. Mon vieil Amstrad CPC 464. Celui dont les logiciels étaient sur cassette audio, logiciels qui nécessitaient vingt bonnes minutes de cuisson avant de nous délivrer un Menu à l’écran. Temps de cuisson numérique capable de venir à bout de tout miasme électronique.

Les pirates de toute espèce peuvent donc toujours essayer de m’assaillir. J’aurais toujours de quoi numériser ma pensée. Quand à l’hébergement. Pas de problème puisque parmi toutes les possibilités s’offrant nues à moi, je dispose de deux, trois bonnes coquines, oups, copines russes toujours prêtes à héberger tout ce qui sort de moi. Que vive la grande et éternelle Russie. Da svidaniya Tovaritch !

SIL ancien agent virusse.

1 commentaire:

Rosa Luxembourg a dit…

Fraise a rendu l'âme?
Je m'y était attachée ;-(((
La séparation n'est pas trop dure?

Plus sérieusement, de ma fenêtre hier j'ai cru voir le "peuple de gauche" se rendant à Charletty et franchement ça fait chaud au coeur!!!