jeudi 14 février 2008

ROYAL DÉCONNE ENCORE ET TOUJOURS


Ségolène Royal s’était déjà retrouvée affublée du titre de Bécassine mais je crois que l’euphémisme est de trop. Comme titre je préfère « La Reine déconne ». Reine d’une connerie criminelle. Oui, je sais, c’est laid la colère même la plus saine. Socrate mon maître chéri, qui parfois s’y laissait aller, trouvait que ça lui déformait les traits d’un visage, déjà pas des plus harmonieux. Mais avouez qu’il y a de quoi vomir la tiédeur face à tant de stupidité.

Figurez-vous que cette oie blanche s’affiche le Dimanche 10 février aux cotés de la grande résistante qu’est Ayaan Hirsi Ali, lui faisant même la bise, pour lui baver dessus dés le mardi 12 sur les ondes de RMC-BFM. Parlant de Madame Hirsi Ali, l’autre courge se permet de dire ce qui suit.

« Elle a eu des propos excessifs et déplacés sur l’islam (…) On ne peut pas caricaturer les religions. La laïcité c’est le respect des croyants et des non-croyants ». Puis jouant les psychanalystes de bac à sable, notre péronnelle explique « qu’en même temps, quand on a été mutilé dans son intimité, parce que c’est une femme qui a été excisée, quand on a été marié de façon forcée, quand on a subi la répression pour ses opinions, on peut effectivement de temps en temps être excessif »

Mais de quoi tu parles, sombre idiote-utile de la tyrannie islamique ! « ON NE PEUT PAS caricaturer les religions »… « ON NE PEUT PAS» quoi ! Pourquoi pas un « ON N’A PAS LE DROIT » tant que tu y es. Et dire que j’ai mis à deux reprises ton nom dans l’urne sacrée. Si tu savais à quel point je m’en mords les doigts, jusqu’au sang.

Après lui avoir fait la bise, cette inculte bien-pensante se permet de réduire la pensée de Madame Hirsi Ali à une réaction victimaire, voir quasi hystérique. Vous me direz que cette cyclothymique est une coutumière du fait, fustigeant l’exhibitionnisme de notre président le lundi puis étalant les lambeaux de sa vie privée dès le dimanche suivant à la télé. Si sa cyclothymie était l’explication, je vous dirai que je me fous de ses troubles neurologiques. Au lieu de se refaire les dents, que cette lauréate du prix Simone d'abreuvoir répare sa cervelle en se faisant greffer des cellules souches.

Je pense plutôt qu’il s’agit ici de l’expression d’une ignorance des plus crasses, conjuguée à un ethnocentrisme de gauche, infoutu d’examiner une réalité autre, en tant que telle, puisque sa propre petite réalité, sa propre petite vie, sa propre petite religion et sa propre petite grille d’analyse sociale-narcissique suffisent à embrasser tous les univers parallèles.

Cette bouffonne qui n’a lu ni le Coran, ni la moindre biographie du pervers Mahomet, ni ses hadiths, ni quoi que ce soit sur ce sujet, même par fichue d’ouvrir un simple dictionnaire pour apprendre enfin la différence entre Islam et islam, et qui s’est visiblement rendue au meeting de dimanche pour faire pot de fleur ou pot de chambre, sans même avoir lu le moindre écrit de Madame Hirsi Ali, puisqu’elle semblait découvrir sa pensée, se permet de critiquer une intellectuelle qui connaît ce sujet sur le bout des doigts et qui prend la peine d’expliquer la différence entre l’islam en tant que dogme à combattre et l’Islam en tant que communauté humaine à préserver.

Cambronne, c’est quand même Chamberlain qui se fout de Churchill !

SIL hors de lui. (Merci DG)

8 commentaires:

Marcel Winehouse a dit…

La royale ignorance de Ségolène mérite la royale colère de SIL pour que ça lui serve de leçons (au pluriel, car elle en mérite deux).

Mode d'emploi :

Imprimer le présent article (Fichier > Imprimer...)
Il tient sur une feuille recto-verso.
Ce sera la leçon de savoir-vivre, parce que, effectivement, la Ségolène en manque cruellement.

Imprimer (recto-verso) un tract de présentation de l'islam
(voir http://www.coranix.org/action/presentation_islam.htm ou bien http://grouik-grouik.org/2007/09/argumentaires-de-prsentation-de-lislam.html )
Ce sera la leçon sur l'islam, parce que, effectivement, la Ségolène manque cruellement de culture sur le sujet, vraiment.

Un timbre de base (20 grammes) permet d'envoyer deux feuilles de papier, donc mettre les deux leçons dans une enveloppe, timbrer et envoyer le tout à l'adresse de Désir D'avenir (voir http://www.desirsdavenir.org/index.php?c=dda_contact )

Pour compléter la leçon, vous pouvez faire de même aux gros bonnets du PS, d'abord pour qu'ils aient des munitions afin de couler Marie-Ségolène (bon débarras...) et ensuite pour qu'eux-mêmes comprennent qu'ils ont intérêt à changer de cap en ce qui concerne l'islam.

Les adresses des gros bonnets du PS sont sur http://www.parti-socialiste.fr/adherer/trouver.php
Ecrivez au gros bonnet de votre département : avec TOUS les gros bonnets de TOUS les départements mis au parfum, la Marie-Ségo va en entendre parler.

Ca lui apprendra à traiter Hayan Hirsi Ali de mal baisée hystérique (parce que, en substance, c'est bien ça qu'elle insinue...)

La méthode du tractage postal à fait ses preuves (voir http://www.grouik-grouik.org/sita ou bien http://www.coranix.org/action/tournon.htm par exemple) et se débarasser de Ségolène pour le prix d'un timbre, franchement, ça vaut la peine d'investir !

Anonyme a dit…

Coucou SIL,

Qu'elle col�re...
Calme toi, faire un infarctus pour cette idiote, ce serait dommage!!

�a fait longtemps que je ne l'�coute plus...

Quant � trouver des id�es pour s'en d�barrasser, je sais que beaucoup y pensent au PS, mais je crois que pour l'instant ils n'ont pas trouv� encore le vrai moyen de la museler...

Bonne journ�e quand m�me

Melle E

SIL a dit…

L’énervement… que veux-tu, on a beau vivre bourgeoisement, quand on est fils de pécores, on le reste pour bonne partie, toute sa vie. Cela dit, je ne regrette en rien cet excès, ni par avance celui qui viendra en conclusion, car il me semble que Dame Royal a grand besoin d’un recadrage un peu viril, voir militaire, dans l’esprit de ses casernes d’encadrement éducatif, et ce pour le bien même de son féminisme.

Au fond, s’il s’agissait d’une vulgaire quidam ou d’Eve Angeli, j’aurais souri ou fait fi de tout cela. Mais là, il s’agit d’une ex-candidate-future à la Présidence, en plein contexte « d’une drôle de guerre » avec l’islam ; d’une femme de pouvoir qui oppose péremptoirement son ignorance au savoir de Madame Hirsi Ali, qui critique sournoisement une Femme qui se bat pour la cause des Femmes autrement qu’avec du blabli-blabla bien-pensant ou victimaire à deux balles, qui condamne une Femme condamnée, qui y va en somme de sa première petite pierre. Quelle ignominie ! Quelle traîtrise ! Quelle grande bouffonnerie !

D’une candidate qui tel Hugogo Chavez se rêve en candidate à vie. Donc pas de quartiers pour notre lauréate du prix Simone d’abreuvoirs.

D’une candidate de mon camp qui par ce genre de propos participe à vider les rangs sociaux-républicains ou sociaux-démocrates de ceux qui ne supportent plus notre naïvisme, notre aveuglement, nos paranoïas revendicatives, hurlant au fascisme là où il n’y en a guère et refusant de le voir là où il est criant.

S’agissant de mon cœur, tu me connais, je l’ai solide mais histoire de rester dans une outrance des plus déplaisantes, il y a bien une veine que j’éclaterai bien chez certaines cruches… celle du cul ! Une forme de « désir à venir » que j’emprunte à Gainsbourg face à Whitney Houston… « I wanna Fuck You »… car comme le dirait Eddy Mitchel dans « le bonheur est dans le prés », « ta femme depuis que je l’ai enculé, et bien elle va beaucoup mieux »… qui sait !

En somme, mes péronnelle, pas touche à Ayaan Hirsi Ali ou bien le chien de garde risque de mordre férocement !

Anonyme a dit…

Mon bon Sil, je comprend ta colère et en approuve les fondements.

Si j'osais simplement m'atteler à la difficile tâche de défendre Royal (non pour elle-même, mais pour que tu cesses de te flageller d'avoir voté pour elle), je dirais qu'elle ne fait sans doute que braire ce que bon nombre d'éléphants de gauche pensent en silence. Car enfin, combien de voix s'élèvent avec force pour défendre Ayaan Hirsi Ali, là où toutes, sans exception, devraient le faire, a fortiori dans les rangs de la gauche ???
Le silence est pour beaucoup la manière de ne pas faire un choix, de ne pas prendre un risque et au final de laisser ta protégée seule, face aux bourreaux.

Merci donc à Ségolène qui, une fois de plus a dit une connerie, mais grâce à qui on peut voir au grand jour l'ambiguïté de la position des politiques français sur la question de l'islamisme.

Ne te fais pas trop de bile, vieux collègue, ce ne sera sans doute pas la dernière fois qu'un politique trahira la confiance que tu lui auras accordé par ton bulletin de vote... et alors ? Tu es plus victime que coupable, alors enlèves-moi ce cilice, Sil !

@+,

LOLO45SANSCOLèREMAISNONSANSPEINE.

Naibed a dit…

@LOLO45.

Je pense que vous dédouanez Ségolène Royal un peu vite !
Avez-vous déjà oublié que cette immonde engeance avait signé, le mardi 27 février 2007, un acte d'allégeance, de dhimmitude, qualifié de « contrat social et citoyen » avec les pompiers-pyromanes d'ACLeFeu ? Avez-vous déjà oublié aujourd'hui l'affligeant et honteux spectacle de la Mère Fouettarde allant déposer une gerbe en mémoire
des deux petites frappes de Clichy, avant de signer cet acte de dhimmitude ?

NB : on notera au passage qu'elle n'avait pas déposé de gerbe pour Jean-Claude Irvoas ou Jean-Jacques Le Chenadec.

Normal : c’étaient simplement des honnêtes gens, ça n’intéressait pas le PS, un parti de dhimmis qui, au nom du « social » a depuis longtemps choisi son camp : celui des crapules vautrées dans le magma ethnico-mafioso-musulman qui, depuis les banlieues qu’ils ont eux même perverties et dégradées, mènent une guerre civile larvée à la France, et qui promettent, au nom de l’islam, de mener ce pays à la destruction et à la confiscation. Des dhimmis gaucho-gnangnans qui veulent que les Français et tout ce qui a fait l’identité de la France disparaissent, remplacés peu à peu par une population arabo-africaine islamisée.

Et dire qu’il s’est encore trouvé 47% d’imbéciles et d’inconscients qui, comme des poules stupides, ont cherché à élire celle d’entre elles qui cherchait à tout prix faire rentrer le maximum de renards dans le poulailler !
De l'inconscience pure !

Les véritables amis étrangers de la France, ceux dont les ancêtres l’ont sauvée, à deux reprises du désastre, et qui sont aujourd’hui décriés, au nom d’un anti-américanisme primaire qui n’a d’égal que l’islamophilie veule et peu ragoûtante en vigueur dans ce pays, regardent atterrés, le spectacle de cette France dhimmie qui s’enfonce chaque jour un peu plus dans sa bêtise !

Voir l'excellente analyse de Nidra Poller, très bien documentée dans Ségolène Royal: ‘I Pledge Allegiance to Dhimmitude.’

SIL a dit…

Ma chère Naïbed,

Tout comme la Droite n’a pas le monopole du populisme électoraliste, la dhimmitude, la trahison des valeurs laïques et la bobologie n’est pas le propre de la seule Gauche comme nous pouvons le voir depuis quelques mois… ce qui peut justifier un vote responsable à Gauche.

Anonyme a dit…

Je ne pense pas que dans un pays comme le nôtre, on ai à "justifier" de voter à droite, à gauche, ou en l'air ! Je pense qu'en revanche trop peu de personnes sont prêtes à assumer les conséquences de leurs choix politiques et ce, à droite comme à gauche. Là où je rejoins le Sil, c'est quand il en appelle à un peu plus de modération (peut-être même d'humilité) dans les jugements que l'on porte sur tel ou tel parti. Et puis, de là à tomber dans les bras des amerlocs au motif qu'on peut se faire déborder sur notre flanc gauche par les sarrasins... non franchement, très peu pour moi !

@+,

LOLO45SOUVERAINISTE.

SIL a dit…

On ne dit plus "souverainiste" mon Lolo

Depuis (peu) que les Français sont devenus un Peuple qui ne dispose plus de lui-même, on ne dit pas "souverainiste" mais plutot INDEPENDANTISTE...