jeudi 5 juin 2008

IMMIGRATION (5/7) : OPERATION PRETRE JEAN


Si nous faisons un petit bilan, qu’avons-nous ? Le Maroc est pété de richesses touristiques comme cannabiques ; l’Algérie est pétée de gaz ; la Tunisie se la pète ; la Libye est pétée de la tête et l’Egypte est prêt à péter. Bref tous ces pays qui nous envoient leurs jeunes chômeurs sont pétés de tune, regorgent de richesses diverses et variées mais malgré tout cela, nous devrions quand même continuer à les voir comme des miskins et à les recevoir chez nous en leur déroulant un tapis rouge LCR. Ben tiens !

Ben non ! Considérant que ces pays sont riches, que pas mal de leurs pays frères du Moyen-Orient sont encore plus riches, nous voici en droit de rappeler ces faits pour justifier la fermeture de nos frontières à toute nouvelle immigration islamique d'origine économique. Argumentaire très simple qui aura un double avantage. Celui d’éviter d’avoir à expliquer à ces pays que si nous ne voulons pas de leurs populations c’est aussi à cause des problèmes d’intégration, voir tout simplement de cohabitation que la culture islamique pose à nos nations. Et d’avoir à expliquer aux dirigeants de ces pays qu’il est anormal qu’ils voient dans les émigrés qu’ils nous envoient, des colons qui se doivent de faire de l’Europe une terre de prédication musulmane.

Donc démerdez-vous avec votre jeunesse, avec vos chômeurs. Débrouillez-vous entre vous. Montrez-nous votre sens de la solidarité et de la fraternité islamique. Vos pays ont tout ce qu’il faut comme ressources pour offrir à leurs populations les 3 P : Paix, Progrès, Prospérité. Et si vous en êtes incapables, c’est que vous êtes des dirigeants incapables. Et là désolé les petits gars mais nous n’y sommes pour rien.

Exit donc, à priori l’accusation de xénophobie. A priori, parce que nos amis ne manqueront pas de trouver tout un tas d’arguments larmoyants pour nous taxer de racistes, en nous renvoyant comme d’habitude à nos colonialismes passés pour mieux nous faire avaler leur colonialisme présent. Ce n’est pas grave, j’ai prévu le coup.

Comme l’immigration reste un besoin constant de nos économies, que nous sommes de moins en moins racistes mais que nous refusons légitimement d’être une terre de conquête ou de conversion pour l’islam ; comme par ailleurs le monde islamique opprime ses propres minorités et que bien des pays pauvres ne sont pas musulmans ; nous n’avons qu’à mettre en place une politique d’immigration que je codifierai sous le nom « d’opération Prêtre Jean ».

« Le Prêtre Jean » était ce roi d’un royaume mythique que les premiers explorateurs européens du continent africain s’attendaient à trouver au-delà des terres islamiques, du côté de l’Ethiopie. Un royaume en résistance depuis longtemps contre l’islam et qu’il s’agissait d’aider. « L’opération prêtre Jean » est également pour moi une référence aux opérations Moise, Josué et Salomon, organisées par Israël, afin de rapatrier les « Falachas », ces juifs noirs d’Ethiopie, menacés dans les années 80.

En somme il s’agirait de favoriser l’immigration de populations africaines ou autres, originaires de pays chrétiens et animistes, afin que l’enrichissement de ces pays, aidés en cela par l’argent des immigrés, leur permette de résister à l’avancée islamique en Afrique ou en Asie.

Mais il s’agit également de favoriser l’immigration ou tout simplement le sauvetage de populations chrétiennes, animistes ou autres, opprimées dans des pays musulmans tels que le Tchad, le Soudan, la Mauritanie, la Tanzanie…

Ceci permettrait de faire venir des populations réellement pauvres ou opprimées. Des populations qui par leur travail dans nos pays permettraient à leurs familles restées là-bas, d’être moins soumises à la pression islamique, voir même d’organiser à terme une résistance active. Par contre, il conviendra de ne pas abandonner ces populations à tous les prédateurs racistes, marxistes ou communautaristes qui voudront leur mettre la main dessus pour leur propre combat. Il faudra que nous travaillions activement à leur intégration.

Mais ce n’est pas tout.

Favorisons également la venue de femmes, d'homosexuels, de libres-penseurs, d’intellectuels menacés et d’autres islamopposants ou apostats originaires des pays islamiques, qui pourront enfin vivre en paix, travailler, penser, réussir, s’enrichir, nous apporter leur énergie créatrice et leurs compétences. Des personnes qui nous aideront par leur pensée et expérience, à organiser une résistance idéologique efficace envers l’islam. Des personnes qui d’ici travailleront à la transformation des sociétés actuellement islamiques.

Exit ainsi les accusations de racisme puisqu’elles apparaîtront tout simplement sans fondement aussi bien dans les principes comme dans les faits.

Sans oublier que nous affirmerons par la même occasion nos valeurs démocratiques, celles de liberté, de tolérance, celles d’une Europe terre d’accueil, de refuge pour les opprimés, pour ceux qui rejètent la soumission, et renverrons immanquablement les dirigeants des pays riches et islamiques à leurs turpitudes.

Et si au passage, on pouvait ouvrir nos frontières aux jolies ukrainiennes, biélorusses, et autres beautés slaves opprimées par la phallocratie glagolitique, je serais comblé. Que tous ces barbares maltraitants n’hésitent pas à nous envoyer leurs femmes. Il y a plein de garçons très gentils chez nous qui sauront en prendre soin.

Il va sans dire que si on stoppe toute nouvelle immigration économique, en provenance des pays islamiques, les populations déjà présentes chez nous, issues de ces pays, doivent voir leurs droits garantis, ne serait-ce qu’au nom de la continuité de l’état. A partir du moment où un gouvernement leur a ouvert les portes de la France, leurs droits et ceux de leurs enfants Français doivent être défendus.

SILalibela

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Il eût fallu signer Silalibela !

P.S. Etes Vous aussi beau que votre frère Valls, dites ?

SIL a dit…

J'ai pas compris le "silalibela"... c'est qui ou quoi svp?

PS: si mon Valls est un sacré beau gosse, il n'en demeure pas moins qu'il est de notoriété galactique que le Galicien est bien plus beau que le Catalan...

madame d'aucune a dit…

Allez voir ça et vous comprendrez tout (il s'agit de Lalibela, berceau du christianisme en Ethiopie)http://rupestre.free.fr/lalibela/index.php

P.S. Madame a bien de la chance...

SIL a dit…

Merci beaucoup madame d'Aucune. j'adopte donc le SILalibela...

PS: Ô vous savez, les femmes ne sont jamais satisfaites. Il paraîtrait que j'ai un peu grossit ces temps-ci, parallèlement au nombre de mes lecteurs... une catastrophe ;-)