mardi 19 mai 2009

APHREURISME VULCAIN





L’Espace,
Le seul avenir de l’espèce.



SIL Spock

3 commentaires:

tranxenne a dit…

SIL ! Je ne saurais trop te conseiller de visionner la vidéo suivante : http://climateofchange.wordpress.com/2008/06/29/save-the-whales-save-those-snails-george-carlin-on-saving-the-planet/

Il s'agit d'un extrait d'un spectacle (Life is Worth Losing) de George Carlin, un très grand comique américain décédé l'an passé, sur l'écologie (nous sommes bien d'accord pour dire que l'attrait pour l'espace est renforcé par la dégradation des conditions de vie ici-bas, et que ces deux sujets sont liés).

D'abord c'est hilarant. Ensuite, certains points qu'il soulève méritent d'être ébruités :
- Ce n'est pas la Terre qui a besoin d'être sauvée, c'est l'homme. ("The planet isn't going anywhere, we are.")
- Les environementalistes parlent beaucoup mais agissent peu. Des activistes champions de la prévention mais qui ne changent rien à leur mode de vie (car ils se dédouanent de changer eux-mêmes par cet activisme, or "l'activisme, c'est de l'activité") à Al Gore faisant le tour du monde en jet privé pour promouvoir son film, en passant par le marketing vert qui promeut une image écologique sans rien derrière, les exemples ne manquent pas.
- Les déchets de l'homme sont des déchets POUR l'homme. La nature n'est pas aussi regardante que nous. ("Plastic is earth's children").

Mon point de vue personnel reste le même : les projets de colonisation spatiale étant fort peu nombreux et audacieux, on peut attendre quelques décennies avant que l'on retrouve l'ambition de conquérir de nouveaux territoires, extra-terrestres. C'est pour cette raison qu'il vaut mieux ménager notre environnement (pas pour l'environnement en lui-même mais pour NOUS qui en dépendons) en attendant de retrouver la voie des étoiles.
Je suis bien d'accord avec toi lorsque tu dis qu'il est impossible de demander aux pays émergents de freiner leur croissance. De la part de l'Occident, ce serait odieux, hypocrite et arrogant, vécu à raison comme de l'ingérence néo-colonialiste et paternaliste par les pays concernés.
Nul ne nous empêche cependant dit de montrer l'exemple, d'ouvrir la voie (encore une fois, changer nous-même plutôt que dire aux autres de changer, "être un guide plutôt qu'un chef " - Lao Tseu).

De plus, cela peut nous amener à réfléchir à la pertinence de notre mode de vie et de consommation, à faire la différence entre croissance de développement et croissance d'accumulation, enfin à distinguer l'indispensable du superflu. Peut-être même qu'on arrivera en douceur à retrouver certaines valeurs spirituelles qui malgré leur fondement dans l'irrationnel apportaient non seulement un bénéfice éthique et moral au développement des sociétés humaines, bénéfice ô combien rationnel, mais permettait également une expansion de cette même conscience au niveau métaphysique et transcendantal.

Autrement dit l'expérience spirituelle, quelle que soit son fondement, permet à l'homme de s'élever. Et quoi de mieux que l'élévation pour atteindre les étoiles ?

SIL a dit…

100 % d'accord avec toi mon cher Tranxenne.

SIL a dit…

100 % d'accord avec George Carlin (excellent sketch)... Fuck the planet and save us...

ça nous change du nombrilisme megalo des bobo-ecolos "JE vais SAUVER la PLANETE et l'UNIVERS aussi".