mercredi 6 mai 2009

RATÉ ! ENCORE UN PEU TROP Á GAUCHE…


À l’un de mes frangins, qui trouve depuis quelque temps que je me droitise, je répondais hier que non, « je me centrise ». Je sais bien que pour les gauchistes, un social-démocrate c’est limite d’extrême-droite, un peu à l’image d’un Shivardi (leader du Parti Ouvrier Indépendant) qui estime que Besancenot est de droite, mais non, je persiste. Tout comme le Nord n’est pas le Sud et l’équateur reste bien au centre, la gauche c’est la gauche, la droite c’est la droite, et le centre reste tropical, humide, fertile comme une foret équatoriale. Donc, une fois pour toutes, apprenez que je m’équatorialise, me recentre, « me centrise » et non « me droitise ».

« C’est quoi exactement ton centre » me demande alors mon frangin, « car même si je sais que tu aimes bien Bayrou, je n’ai pas toujours l’impression d’assister chez toi au même type de discours ». J’ai répondu, tel le Christ, par une parabole. Étant encore un peu travaillé par mon lumbago, j’ai pris la première idée qui m’est venue à l’esprit.

« Tu vois le corps humain ? Et bien au centre se trouve le bassin. Partant de ce constat, nous dirons que le centre mou est la face rectale du centre, son verso, alors que mon centre en serait le recto, son endroit, mais je vois que tu décroches. Pour faire simple mon centre est sévèrement membré et très peu porté sur l’enculade ». « Ça me plait bien comme concept » me répond-il, avant de conclure par un « vive le centre dur ! »

Mais voilà, en fait, j’apprends que je suis toujours de Gauche.

Figurez-vous que je suis tombé, hier soir, sur un petit test politique qui en dix clics vous permet de vous situer politiquement. Et bien après dix clics, cela donnait comme résultat celui qui se trouve en illustration. Je suis de Gauche, un « libéral » comme on le dit aux EUA. Tout près du centre certes, mais à l’extérieur du centre quand même. Zut ! Moi qui me vante de toujours mettre dans le mille.

Certes j’aurais pu me découvrir pire que ça, communiste ou fasciste, mais avouez que pour quelqu’un qui se revendique du centre dur, mollir sur la gauche, c’est tout de même un peu embêtant. En même temps vous me direz que ça ne peut pas me nuire, voire que c’est assez tendance puisque même mon fanfan Bayrou se balance à gauche, histoire de récupérer son électorat sans vraiment envisager d’alliance, mais quand même. C’est que j’aime l’harmonie, être cohérent avec ce que j’affirme.

Aussi je ferai des efforts. Je tacherai de taper en plein dans le mille la prochaine fois. Et puis le questionnaire étant en anglais, je n’ai peut-être pas bien saisi le sens d’une ou deux questions. Promis, je vous tiendrai au courant des évolutions de ma « centrisation ».

SILibéral

11 commentaires:

RoseNoire a dit…

Malheureusement, je n'ai plus vraiment beaucoup de temps pour commenter sur les blogs que j'apprécie, et c'est dommage. Je me demande également souvent pourquoi tu n'as pas plus de commentaires, vu la qualité et l'originalité de tes billets, mais bon, c'est un autre sujet...

Bref.

Je n'aime pas trop les étiquettes, mais le fait que tu te dises de Gauche m'a toujours plongée dans une profonde perplexité. Perso, je me définis plutôt libérale-libertarienne sur le plan sociétal et philosophique, et (un peu paradoxalement) vaguement centriste, soc'-dem' au niveau économique.
Lorsque je prends le test dont tu parles, je me retrouve en haut, à droite, ce qui correspond assez bien à la façon dont je me vois.

Pourtant en lisant ton blog j'ai beaucoup de mal à voir une quelconque différence entre tes opinions et les miennes, à part quelques détails cosmétiques ici ou là.

Je ne sais pas si tu as une explication...moi, j'en ai pas! :-)

Anonyme a dit…

Salut !

Ben dis donc mon vieux, il est redoutable ton petit test. Allez, j'aurai pour ma part l'honnêteté de dire que mon anglais minable n'est pour rien dans mon "score".

Il se trouve que je suis "statist", c'est à dire très en bas et très légèrement à gauche... aux antipodes de RoseNoire, mais c'est joli aussi les antipodes.

Bon, me découvrir plus à gauche que je ne le crois fondamentalement, ce n'est plus une surprise. En revanche aussi éloigné de la droite "classique" cela m'étonne. Je verrais donc un biais "culturel" dans ce petit test. L'échiquier politique anglo-saxon (voire outre atlantique) étant assez différent de notre biodiversité politico-philosophique à nous.

Mais attention, il ne s'agit pas là d'une pirouette : j'aime l'état, c'est certain.

@+,

LOLO45STATIST,SIçAPEUTVOUSFAIREPLAISIR.

tranxenne a dit…

Tiens alors moi je suis plein centre. Mais vraiment pile au milieu. Incroyable. Je me voyais plutôt à droite.

Anonyme a dit…

J'ai fait le test et je suis rassurée...je suis entre 80% et 85%à gauche...

Ouf!! pour moi...lol

Moi aussi, je suis de plus en plus perplexe quand tu dis que tu te trouves à gauche...Je te vois plutôt centre droit (tendance Bayrou...). Vu que je ne suis pas la seule à avoir se sentiment en te lisant, il va me falloir à moi aussi une petite explication...lol

Melle E

PS: Reste comme tu es, on t'aprécie comme ça...lol

SIL a dit…

@RoseNoire : et ben, ça fait plaisir d’avoir de tes nouvelles. J’espère que tout se passe bien pour toi. S’agissant du test, je ne lui accorde pas plus de crédit que ça. Un test qui vous situe en dix clics c’est aussi sérieux qu’un thème astral ou un diagnostic de scientologue. Sur le fond, j’estime que nous autres libéraux (au sens politique) et sociaux-democrates (au sens économique), de droite ou de gauche, avons trop de points communs pour pouvoir être séparés par de simples étiquettes.

D’autant plus que pour prétendre à embrasser la réalité dans toute sa complexité, nous sommes nous-mêmes trop complexes pour nous retrouver casés dans des formats préconçus. Sur pas mal de points, je me sens de droite (surtout d’un point de vue humour :-), sur pas mal d’autres socialiste plus que soc-dem, la plupart du temps centriste, cherchant toujours le point d’équilibre entre liberté-égalité-fraternité. Donc…

SIL a dit…

@monLOLO : m’étonne pas de toi, va :-)) Oh remarque, pour ne pas avoir de problèmes relationnels avec mon père, mon oedipe s’étant bien passé, sans oublié une certaine reconnaissance pour les valeurs qu’il m’a inculquées, on peut dire que j’aime pas mal aussi papa-Etat.

SIL a dit…

@Tranx : combien tu me vendrais tes réponses, histoire que moi aussi je puisse présenter une belle image avec un point rouge en plein dans le mille…

SIL a dit…

@Melle E : 80% à Gauche... pipeau ! pipeau ! pipeau :-)))

Anonyme a dit…

Très très déçue - Le test vient de me confirmer que je n'étais "rien" puisque je suis au centre un peu à droite. Mais en fait c'est vrai, on n'est "rien", lorsqu'on est idéologiquement équilibrée. Equilibrée mais pas neutre.. Usée par les bons sentiments, les droits de l'homme, les antiracistes forcenés, obsédée par le libre arbitre, séduite par le libéralisme , je me croyais de droite, mais non, mais non, puisque je suis contre la propriété privée, soucieuse d' équité et de partage, dégoûtée depuis toujours par ceux qui se "gavent" assis sur leur tas d'or - et là je me retrouve à gauche très à gauche même. Bon, j'en déduis, qu'il est impossible d'être raisonnable et équilibrée sur notre belle planète !
Le Rien-Castor

SIL a dit…

Comment ça RIEN ! Centriste c'est tout sauf rien... c'est même trés trés bien ça "centriste"...

SIL a dit…

Sinon, Melle E, après avoir réfléchi à ton « centre droit », je ne crois pas, non. Je suis trop attaché à la laïcité, à la répartition, à la solidarité, au dialogue social pour être de centre droit.

Tout comme je suis trop attaché à la propriété privée principale source de liberté, au respect de la loi, tout comme à l’émancipation de l’individu pour être de centre gauche.

Donc, centre, centre, quoi… celui de la tradition républicaine radicale…