vendredi 29 novembre 2013

Istanbul : un Fish-Kebab sur les bords de la Corne d'Or


Un fish-Kebab, si simple, si bon (du pain frais, salade, oignon, poisson fraichement grillé), sur les bords de la Corne d'Or, avant une petite virée sur les eaux du Bosphore, en saluant les pêcheurs du pont Galata...




jeudi 28 novembre 2013

Istanbul : de la Place Taksim à la Tour Galata


- Monument de la Place Taksim
- L'avenue Istiklal et son Tramway
- La gracieuse cité Pera de l'avenue Istiklal
- La rue Galip Dede (rue des musiciens) puis la Tour des Galates




mercredi 27 novembre 2013

Istanbul : la cité des PaChats


- Les PaChats des mosquées
- Le PaChat de Sainte-Sophie
- Le PaChat de la vendeuse
- Les PaChats veillant au grain
- Les PaChats fumeurs de Narguilé (sous la couverture à gauche)
- Les PaChats au restaurant
- Des PaChats partout 







mardi 26 novembre 2013

Istanbul : les incontournables


- Sainte Sophie
- La Mosquée Bleue
- La petite Sainte Sophie
- La Basilique citerne soit le labyrinthe de la Gorgone 
- Le Grand Bazaar d'Istanbul






lundi 25 novembre 2013

Paris-Istanbul : l'Europe d'une traite


- Nancy ; Zurich (ci-dessus)
- Lac de Pfäffikon ; massifs au sud d'Innsbruck
- Ljubljana en direction de Trieste ; Plovdiv en Bulgarie
- Arrivée à Istanbul par la mer de Marmara




dimanche 24 novembre 2013

Comme une envie de sentimentalisme londonien


"Every day I look at the world from my window
But chilly, chilly is the evening time
Waterloo sunset's fine..."

A KinkSIL

samedi 23 novembre 2013

A Londres en Mission Commandée


- Enfin un Nelson sympathique à Londres  Dans mes bras Amiral, euh, Madiba...


- Salut Peter, t'en penses quoi de la croissance qui vient ?
- La croissance, tu te moques de moi !
 


vendredi 22 novembre 2013

Beaujolais : 'in vinasse, veritas, my ass !'


Le vin??? Pour tout dire, je n’ai jamais compris le développement généralisé chez le sapiens-sapiens du goût pour cette calamité liquide et gustative venue de Méditerranée. Remarque qui me vaut d’ordinaire, en plus d’une incompréhensible poussée de haine, un « de quoi tu parles étant donné que tu ne bois pas ». Ce à quoi je réponds que la haine c’est aussi dégueulasse que le vin et que si je ne bois pas, je n’en goûte pas moins.

Car il se trouve que tous les prosélytes du petit rouge qui m’entourent ont maintes fois cherché à me convertir, en me faisant goûter tous les plus grands crus. Rien n’y a fait. À chaque gorgée je leur sers la même grimace, ce qui les désespère. Toujours ce même arrière-goût aigre de vinaigre à salade, le seul endroit où je conçois le vin, qui me malmène les papilles gustatives. Exception faite toutefois du Porto Blanc, du Pineau des Charentes, du Banyuls et du Tokaji Aszu, un équivalent hongrois.

« T’as pas le palais pour le vrai vin, voila tout » me disent-ils avec ce même ton qu’emploient les curés pour me traiter d’âme perdue ou les marxistes quand ils me jugent social-traître. N’insistez pas, je n’ai pas l’habitude qu’on me fasse avaler n’importe quoi ! Le vin comme presque tous les autres alcools, c’est tout pourri et puis c’est tout.

A la limite, la bière on peut dire qu’avec son arrière goût de pot-au-feu, elle nourrit son prolétaire, ou encore que l’hydromel de nos ancêtres non romanisés, ça a un petit goût tout doux, tout comme le petit verre de Baileys ou de Coca-Malibu que je m’enfile de temps à autres pour faire société avec tous ces alcooliques. Mais le vin, non, juste une aberration culturelle et gustative.

« Ton hydromel, ton Baileys, ton Malibu-Coca, rien que des alcools de fiotte ou de gonzesse, mon pote ». Voici ce qu’il m’est dit à chaque fois. Ce n’est pas grave, j’assume. Sans être bisexuel, j’assume totalement mon âme bisexuée. Je parle d’âme car pour le corps, ceux qui me connaissent savent qu’il tient plus du bucheron Cro-Magnon ou du Troll galicien, certes à poil doux, que de l’Elfe aussi sodomite qu’androgyne.

En conclusion, le vin, en plus de se résumer à un vinaigre trop fadasse pour en faire une bonne vinaigrette, n’est rien d’autre qu’un aspect négatif supplémentaire de la colonisation romaine...

SILvetat

Illustration ci-dessous : preuve que le vin c’est portnawake, les Japonais, seconds consommateurs de Beaujolais au monde, en font une soupe de nouilles… 


mercredi 20 novembre 2013

Paris By Night


Paris,
Encore plus éblouissante
La nuit !

PariSIL

Clichés pris à l'occasion d'une petite virée dans Paris sous pleine Lune




lundi 18 novembre 2013

Snowpiercer tourne en rond


Entre nous, je vous avouerai d’emblée que ce film m’a laissé aussi froid que la plupart des thèses réchauffistes, même si de voir ce film trainer dans la boue gelée toute intervention climatique m’a fait chaud au cœur…

Histoire de résumer : pas assez d’émotion, d’action ou de réalisme pour briser la glace. Trop d’absurde même, en plus de cette interminable remontée de couloir ferroviaire typiquement coréenne...

Depuis Old-boy, les Coréens semblent être obsédés par les bagarres de couloirs, sans nous expliquer s’il s’agit là d’une sorte de métaphore de l’accouchement ou la manifestation d’un quelconque stade anal. Oui, je sais, tout ça est assez glaçant…

SILkansen

vendredi 15 novembre 2013

Une semaine très Malavita vue d’ici


Dimanche 10 novembre : yakuza-tions sans fondement. On reproche au Régulateur des marchés financiers japonais de ne pas avoir été assez vigilant au sujet des prêts accordés par certaines banques aux organisations du crime organisé. Celui-ci plaide l’opacité de ces prêts. Personnellement, j’estime qu’ils étaient on ne peut plus évidents. Plusieurs millions d’euros pour des tatouages monumentaux ne pouvaient que mettre la puce à l’oreille. 

Lundi 11 : Le Pape François en témoin protégé ? La  mafia calabraise, plus connue sous le nom de Ndranghetamenacerait le pape François, au motif que celui-ci souhaiterait nettoyer la banque du Vatican de certaines activités de recyclage d’argent sale. Bref, il refuse, et de leur laver les pieds, et de s'en laver les mains. De quoi énerver en effet. Et moi de lui conseiller d’avouer tout ce qu’il a à dire, le plus tôt possible. C’est ce qu’il y a de mieux à faire quand on menace de vous faire taire pour toujours. J'accepte même de recueillir, et sa confession, et sa déposition, assermenté que je suis par les dieux comme par les hommes...

Mardi : Boko haram s’en lèche les babines. Après avoir fait cracher au bassinet notre pouvoir socialiste, ayant certes la dépense facile mais presque plus de chèques dans son carnet, les islamistes du Sahel, chez qui les dernières révélations sur l’argent sale du Vatican n'ont pas manqué de susciter de l'intérêt, ont décidé d’enlever des membres du clergé catholique. Bien vu ! Pas dit cependant que le pape François soit aussi genereux que le satrape François. 

Mercredi : La pieuvre chiite. D’ailleurs, entre nous, les barbus du maquis sahélien feraient mieux de prendre en otage des mollahs iraniens dont on vient d’apprendre le montant des avoirs de leur rapace en chef, Ali Khamenei alias ‘Ali Baba et les 95 milliards volés’.

Jeudi : Cernés de toutes parts. Pendant ce temps-là, cerné par l’extrême-droite et par l’opinion, tonton Hollande s’est décidé à envoyer tata Taubira défourailler dans le tas.

Vendredi : Poutine enchaîne les poumsés. Une mésaventure qui n’arrivera pas au Baron Poutine qui a fait savoir qu’il était détenteur du 9e dan de Taekwondo, soit un grade de plus que Chuck Norris. Ouf ! La Russie est saine et sauve…

jeudi 14 novembre 2013

Taubira : la République tremble !


La Minute solidarité républicaine tout ça tout ça...

Le périodique d’extrême-droite « Minute », qui a autant d’influence sur l’opinion que le journal Libération saurait en avoir sur un cerveau normalement constitué, aurait commis une Une d’extrême-droite. Fichtre ! Madame Taubira, que je ne trouve pas particulièrement républicaine, mais là n’est pas le sujet, en est la cible. Ceci plonge la gauche dans tous ses états. Diable ! Il faudrait la comprendre. Elle ne va pas très bien ces jours-ci. Celle-ci voit l’extrême-droite partout ; depuis la Bretagne jusqu’à l’Intérieur de ses propres rangs. Mazette ! Toute la gauche et au-delà, pour ne pas dire la république toute entière, serait donc menacée par l’autre feuille de chou pour vilains petits canards bruns. Diantre ! Il conviendrait donc de faire bloc, tous ensemble, tous ensemble, ouais ! ouais ! 

Aussi me voici…

Madame la ministre, c’est avec toute la force de conviction qui est mienne et le sens du devoir républicain qui me caractérise, que vous me trouvez, en ce jour particulièrement sombre pour l’histoire de notre nation, menacée de replonger dans l’heure, dans celles les plus sombres de notre histoire, à vos côtés pour combattre la bête immonde. Sachez également que vous avez toute ma confiance. Je suis certain en effet que vous saurez trouver la muselière adéquate pour la bestiole en question. Vu sa taille, une toute petite devrait suffire…

Voilà ! Voilà ! ça c’est fait…

SILalutte Finale

PS : l'illustration n'est pas celle de chez Minute, mais provient de chez Charlie Hebdo. Ben oui, quitte à prendre une caricature raciste autant qu'elle soit antiraciste....

mercredi 13 novembre 2013

Histoires de portiques


- Dis-moi ma Chérie, ça te dirait que je te démonte le Portique ?
- Oh Oui ! Mais de grâce enlève-moi ce bonnet…

SILedgehammer


mardi 12 novembre 2013

Nucléaire iranien : vers un accord explosif ?


La diplomatie de l'administration Obama est fière d’annoncer au monde entier que, grâce à son art consommé de la synthèse (inspirée des dossiers de François Hollande pompés par la NSA), la communauté internationale serait parvenue à effectuer une avancée cruciale dans le dossier du nucléaire iranien…

Désormais, les Iraniens pourront enrichir assez d’uranium pour se doter de la bombe atomique civile mais pas assez pour se doter de la bombe atomique militaire.

Franchement, n’est-ce pas là une idée de génie ?

John Portuguese SIL-lips

dimanche 10 novembre 2013