mercredi 30 septembre 2015

Très Bons Premiers Crus


Pour demeurer parfaitement imperméable, en bon enfant de tailleurs de pierre, à ce qui reste pour moi du vulgaire jus de caillasse, je ne prétendrai pas que ce film se déguste comme un bon vin…

Cependant, malgré ce qui au vu du preview s’annonçait être un téléfilm France 3 régions, force est de constater que Jérôme Le Maire est parvenu à m’accrocher du début à la fin. Tous les ingrédients y sont. Une belle histoire nous sortant des scénarios abracadabrantesques du moment ; de superbes acteurs ; des interprétations aussi fines que relevées et de magnifiques images…

Un bon cru cinématographique qui, compte tenu des critiques médias, ne parlera pas aux bobos de la ville, mais qui me change, comme pas mal de spectateurs au vu des critiques du public, de la piquette « too much » qui coule à flots dans les salles obscures…

Bref, un film pour ceux qui ont de la terre dans le sang ou toutes celles et ceux qui aiment ça…

Les Cahiers du SILnéma
 

dimanche 27 septembre 2015

mercredi 23 septembre 2015

Macron le petit joueur (à quand la fin du statut de politicien?)


Bah oui mon petit Macron ! En matière de conservatisme, c’est bien gentil de s’en prendre au statut de la fonction publique, mais si on commençait par celui qui nous coûte le plus cher et qui paralyse réellement le pays, ce statut de politicien professionnel à l’appétit insatiable d’argent public…

Alors mon petit gars, oseras-tu proposer un truc du genre « deux mêmes mandats ou (soyons généreux et pragmatiques) trois-quatre de nature différente puis retour à la vie (réellement) active » ?

Au fond, ce qui me gonfle c’est de nous voir devoir choisir entre la marotte étatiste de tous les secteurs économiques sous administration publique, et celle des ultra-libéraux rêvant de toute activité étatique sous administration privée.

Car si le statut n’est pas adapté à tous les métiers de la fonctions publique, il le demeure parfaitement pour un certain nombre.

Le problème est celui de l’inflation des emplois publics alors que le père Sarko avait opté sans doute pour le meilleur plan d’action : « remplacement d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite, des fonctionnaires moins nombreux mais mieux payés »… plan d’action sabordé par le patron de Macron.

Pour le reste, vu le ras-le-bol grandissant devant une république fromagère aux innombrables élus dont ceux du sommet de la pyramide dépensent sans compter et sans contrôle, il est temps de s’attaquer au problème des politicards professionnels et à tous leurs avantages indus…

ClemenSIL

jeudi 17 septembre 2015

Socialisme : quand ça veut pas, ça veut pas…


Imparable :-)

Si même les Allemands
ne sont parvenus à faire fonctionner le socialisme
C'est qu'il n'y a aucun moyen pour qu'il fonctionne

SILalutte Finale

jeudi 10 septembre 2015

En Syrie


En Syrie il y a
Ceux qui fuient
et Celles qui se battent...

SILimalikoum mes Soeurs

mardi 8 septembre 2015

Des Réfugiés et des Tartuffes


1) Parce que j’approuve et respecte infiniment plus ce genre d’initiative où l’on aide si on veut et peut aider… plutôt que les indignations narcissiques et autres très moralisateurs « appels à aider » avec l’argent des autres, des tartuffes du showbiz infoutus de signer un chèque en silence ou de mettre à disposition d’un réfugié l’une des multiples pièces de leur résidence principale ou bien l’une de leurs multiples résidences secondaire…

« A situation désespérée, solution originale ! L’association Singa propose ni plus ni moins un système de Airbnb à destination des réfugiés. Toute personne désireuse de prendre part dans la résolution de cette crise peut choisir de venir en aide à un réfugié (ou plusieurs) via une application spécialisée. Le projet Calm sera lancé en septembre 2015 pour faciliter le processus d’hébergement.(plus…) » 

2) Pendant ce temps-là, côté acteurs du cinéma narcissique et moralisateur

3) Sans oublier, côté gros connards : L’Arabie saoudite, le Qatar, le Koweït, Oman, Bahreïn et les Émirats arabes unis n’ont jusqu’à présent proposé aucune place d’accueil aux réfugiés syriens.

Et ce alors que des centaines de milliers de places sont disponibles ici, à Mina, chez les Saoud... 


 

mercredi 2 septembre 2015

James Bond Bondage


Personnellement, je trouve qu’ils ne vont pas assez loin dans la proposition de faire de James Bond un pédé noir. Je trouve ça sexiste. C’est qu’il faudrait penser aux femmes en manque d’héroïnes d’envergure tout de même. Aussi pourquoi ne pas en faire un transexuel ? ça, ça aurait de la gueule, tas de chiffe-molles rétrogrades !

Et puis profitons-en pour tout dynamiter :

Désormais Derrick sera Turc ; le Docteur Spok, un Goa’ul ; Robin des bois d’origine Rom ; Arsène Lupin, ministre des finances ; OSS117, tirailleur sénégalais ; Kirikou, de race inuit ; Simba le Lion, un koala ; Spartacus, japonais ; Moïse, un shaman inca ; Indiana Jones, contrôleur sur un Thalys ; Han Solo, un enfant de droïde ; Batman, une Catwoman…

Tout comme nous parlerons  des aventures de Sindbad le Viking et d'Asterix le Mecquois...

Époque de guignols !

Les Cahiers du SILnéma