mardi 17 février 2009

L’APPEL DE LA NATURE : LE COUP DU BARBU (2/6)


Chassez le naturel et il se rappelle à vous d’un bon coup de sabot. Car voici ce qui s’est jeté dès le premier jour de pêche dans mon épuisette. Un Ictalurus melas, plus communément connu sous le nom de « barbu ».

Par la barbe rectale du prophète, le message est net, non ?

Et ce n’était qu’un début comme vous le découvrirez dans les prochains billets car ma semaine de pêche ne cessa pas d’être miraculeuse. Un signe, des signes que Galega (Cailleach), la Gaïa celtique des Galiciens dans sa forme hivernale, m’adressa au bord de ce fleuve alaskien.

« Retourne donc ferrailler contre la tyrannie et ses tyranneaux, feignasse ! » Oui, très chère déesse-mère…

SILure du SIL.

2 commentaires:

tranxenne a dit…

Quelle odieuse caricature !
Cela mérite une fatwa.

SIL a dit…

Je pense aussi :-))))