mardi 11 décembre 2007

DONA INGRID, LA PREMIERE TELENOVELA GLOBALE


L’affaire Betancourt à l’écran et en boucle,
Soit la première Telenovela politique et mondiale.
Une superproduction Globale « da TV Globo »...


La première « Real-Telenovela Mondial » dont voici le Synopsis. Dona Ingrid, jeune héritière de l’une des plus grandes haciendas du nouveau monde, s’ennuie dans son hacienda. S’ennuyant, elle rêvasse. Or quand on rêvasse il arrive parfois que l’on veuille jouer les politiciens. C’est ainsi que Dona Ingrid, un peu brillante, un peu idéaliste, très photogénique et juste ce qu’il faut d’ambitieuse, décide de devenir Président de la grande coopérative « haciendera », et ce à la tête de son tout nouveau Parti. « Oxygènio verde » parce que l’oxygène, elle le voit vert. Allez comprendre.

Vert ou pas, elle veut le poste de Président. Le problème c’est qu’une partie de ses soutiens habitent dans une autre hacienda située au milieu de la jungle verte. Une jungle infestée de sauvages sanguinaires. Des sauvages qui d’après ceux qui seraient revenus vivants de cette jungle, rendraient un culte, à base d’offrandes de feuilles de Coca et de sacrifices humains, à un terrible dieu rouge nommé Karlmarxcoatl. Le dieu aux 100 millions de sacrifiés et qui d’après la légende doit revenir un jour par la grande porte de l’horizon Est.

Tout ceci n’effraye pas Dona Ingrid qui espère convertir à son Vert à elle, tous ces peaux rouges de cet Enfer vert. Le Padre Sepulveda aura beau lui dire que ces gens-là sont dépourvus de toute âme, elle enfilera quand même son petit tee-shirt moulant « Oxygènio Verde » et ira tenter de s’oxygéner les poumons dans la jungle.

Patatras, elle se fait capturer par les sauvages. Que dolor !

Par la grâce de Dieu et de la Vierge Marie, la famille de Dona Ingrid connaît beaucoup de gens influents de part le monde. Des gens que la famille de Dona Ingrid convaincra de sauver car seule Dona Ingrid peut sauver le Monde. En effet, alors que la montée du Dioxyde de Carbonne rend le Monde entier de plus en plus nerveux, une vieille légende indienne prophétiserait que celui qui libérera Ingrid, la vestale de « l’oxygènio verde », libérera suffisamment d’oxygène dans le Monde pour compenser l’augmentation des gaz à effet de serre...

Milagro !

Désormais tout le monde voudra sauver Dona Ingrid. Depuis ces anciens amants français jusqu’au Gogo Chavez, le Président de la coopérative collectiviste d’à coté, pour à vrai dire une toute autre raison. Comme celui-ci a fermé la principale chaîne télé d’opposition, qui par ailleurs diffusait des Telenovelas en continu, afin de compenser ce préjudice populaire, il a décidé d’être l’un des acteurs principaux de cette toute première Real-Telenovela Globale. Il paraîtrait même que Ahmadinejad, le colonel Kadhafi, voir même Kim Jong Il, feraient partie des prochaines Guests Stars de la Telenovela « Dona Ingrid ».

En attendant de savoir si Dona Ingrid sera libérée ou bien sacrifiée sur l’autel du dieu sanguinaire Karlmarxcoatl, je vous propose de voir, revoir, re-revoir encore, au cours des 15 prochains épisodes, Mélancolie, la fille de Dona Ingrid, pleurer à l’écran et insulter tous les autres « hacienderos » en leur reprochant de ne rien faire pour libérer sa mère, cette priorité devenue mondiale... puisque le sort du Monde en dépendrait...

SILson Aguiar Filho

2 commentaires:

Andromaque a dit…

Ben SIL, t'as oublié la bande-son de ta telenovela : Renaudo canta el dolor : "nous t'attendons Ingrid"... Parce qu'il faudrait pas oublier que si les images sont durailles à supporter, la musique te les brise mucho-mucho...

SIL a dit…

C'est vrai ça que j'ai oublié la BO... une BO qui nous
les brise mucho-mucho-mucho mesmo...