lundi 10 novembre 2008

AND NOW, THE OBAM&Ms


Je profite de la victoire d’Obama et d’un étendard américanophobe provisoirement en berne pour m’essayer au commerce équitable. En effet, dans un pays où l’on adore le beurre et où tout plateau apéritif se doit de proposer des cacahouètes, je n’ai jamais compris pourquoi le beurre de cacahuète n’y trouve jamais preneur.

J’ai commencé par mettre cela sur le compte du traumatisme qu’a constitué pour toute une génération de Français, le fait d’apprendre qu’Elvis Presley devait sa mort à l’ingurgitation quotidienne de moult tartines au beurre de cacahouète. 140 kg en fin de parcours cardiaque. Suicide by peanuts comme on dit là-bas. Toutefois force est de constater que si le traumatisme vaut pour la génération de nos parents, pour la mienne cette théorie ne tient pas la route 66. Comme elle n’explique pas pourquoi le beurre de cacahouète reste aussi sacré qu’Elvis pour toutes les générations d’Américains.

Non, je devais continuer de chercher une explication plus plausible, mais fatigué, j’ai fini par mettre tout cela sur le dos du sentiment américanophobe qui nous bouche les artères. C’est vrai quoi, à chaque fois que je propose à mes potes une peanut butter party ou bien en guise dessert, après un succulent repas, mon célèbre Kouign-Amann 100% pur beurre d’arachide, ce sont toujours les mêmes mines déconfites voir carrément dégoûtées que l’on me sert. Voyez vos propres mines. Je les vois d’ici toutes déconfites.

Jusqu’au jour où… oui jusqu’au jour où après un séjour dans mon New York adoré, j’ai déposé sur le plateau apéritif une petite coupelle proposant un petit cocktail de M&Ms que j’avais ramené de là-bas. Pour tout vous dire, j’avais à tel point bourré mes valises de paquets de M&Ms, de toutes les variétés disponibles aux EUA, que j’en avais suscité une certaine suspicion auprès du préposé au contrôle des bagages de l’aéroport de Newark. Encore un ignare tout ignorant des conditions de privation que nous subissons en France, question variété de M&Ms. Mais revenons à mon plateau apéritif.

Quelle ne fut pas ma surprise lorsque plusieurs de mes convives vinrent me voir, les pupilles dilatées de plaisir et avec du coulis de M&Ms à la commissure des lèvres, pour me demander « dis-moi, gros, c’est quoi le parfum des petits M&Ms tous mous là-bas ». Et moi de hurler avec jubilation dans mon salon « c’est des M&Ms Peanut Butter tas de cons », tout en concluant avec un « C’est bon Hein » histoire de ne pas laisser le seul goût de l’insulte sur le palais de mes chers amis.

Leurs mines respectives marquèrent la surprise puis un sourire. Un sourire cependant pas assez ouvert pour accepter de goûter mon fameux Kouign-Amann 100% pur beurre de cacahouète. De toute évidence le réflexe américanophobe est bien trop profondément incrusté. À ce stade de conditionnement, pour la zone du cerveau susceptible d’aimer mon Kouign-Amann, c’est foutu. On ne peut plus reformater la zone.

Au final, si j’ai lâché l’affaire s’agissant de leur faire avaler des tartines de peanut butter, alors que je n’offre que le meilleur, celui venu des Pays-Bas, du « Pinda kaas » de marque Calvé (PUB), je ne suis pas peu fier d’avoir incrusté dans les papilles et les cortex de mes amis le goût pour les M&Ms au beurre de cacahouète. À tel point que maintenant ça me saoule quand mes gloutons me demandent à chaque visite s’il ne me resterait pas quelques M&Ms peanut butter. Tout comme ça me gave de supplier mes potes allant aux States, de m’en ramener.

C’est que ça réveille en mon tréfond des souvenirs désagréables que j’y avais enfouis. Lorsque je suppliais ma mère de m’envoyer du chocolat made in France, made in Suisse, made in partout ailleurs, l’année où elle me laissa enfant en pension chez mon grand père de Viana do Castelo, en Portugalice. Bref des réflexes de gosse du tiers-monde que je pensais ne plus avoir à revivre. Je vous parlerai un jour, si vous êtes sages, du chocolat portugais, très prisé dans la prison d’Abou-Ghraib...

C’est ainsi que je supplie, implore à genoux, un pistolet M&Ms acheté au M&Ms Store de Las Vegas, braqué sur ma propre tempe, que M&Ms France veuille bien distribuer les M&Ms Peanut butter dans notre Pays. J’ai même pensé à la campagne de pub.

Histoire de prendre le palais de français par surprise, tout comme je l’ai fait, vous n’avez qu’à utiliser le mot « crème » ou « sauce » pour « beurre » et d’employer un mot africain pour cacahouète. « Tiga » par exemple. Le mot pour cacahouète en bambara. Ou alors Tiga-na. Ce qui signifie « sauce cacahouète » toujours en Bambara et qui rappellera en même temps le nom d’un célèbre joueur de foot français. M&Ms Tiga’s cream ou M&Ms Tiga-na, je trouve que ça claque, non ?

Vous jouerez ainsi sur ce goût si français pour l’exotisme post-colonial. Avec en prime un slogan tout trouvé genre « Y’a bon M&Ms» rappelant le « Y’a bon Banania » du temps où le Français voyait déjà « le bon nègre » avec un regard paternaliste de Droite avant que ce regard ne devienne pépèrenaliste de Gauche. Vous pourrez même coller un boubou au M&Ms pour le clip publicitaire. Non je rigole, mais en jouant sur ce réflexe exotiste aussi profondément conditionné que le réflexe américanophobe, je suis certain que les M&Ms Tigana feront un malheur dans mon pays.

Cela ne vous convainc pas. Il vous reste une autre possibilité. Celle d’appeler ces M&Ms des OBAM&Ms, jouant sur la vague Obama pour contrer l’américanophobie et ses origines kenyanes pour souligner la qualité des arachides de ce pays. OBAMIAM-MIAM ! Et puis si le sieur Obama devait ne pas autoriser ce détournement commercial de sa stature présidentielle, répondez qu’avec toutes les promesses inconsidérées qu’il a faites, il aura bien besoin de sa commission sur les OBAM&Ms.

Dans tous les cas, s’il vous plait. Dites oui Monsieur M&Ms. s’il te plait dit Oui…

SIL qui contrairement à Obama fond dans la bouche, pas dans la main.

20 commentaires:

Anonyme a dit…

Je n'ai pas encore lu l'article, je voulais réagir au précédent...

Je suis trop forte!!
Crois-tu à la transmission de pensée?
Penses-tu que comme ma grand-mère j'ai des infos avant tout le monde??...

Parfois, il y a des choses que je ne m'explique pas...

Melle E

Vu que personne ne participe à ton blog, faut bien que je le remplisse de mes commentaires non?...lol

Du coup, je vais garder pour moi mes réflexions sur ton billet précédent...;-(((

Anonyme a dit…

Deuxième petit commentaire...

Je suis désolée mais le meilleur beurre de cachuète, dont je faisais déjà mes goûters petite (ça donnait un argument à ma mère pour en manger...;-))), c'est "la" Dakatine...

http://fr.wikipedia.org/wiki/Dakatine

http://www.alterafrica.com/PBSCCatalog.asp?ItmID=757228

Et je sais de quoi je parle en matière de beurre de cachuète, faut pas me la faire!!

Melle E

Pour la suite, si suite il y a, ce sera par MP.

Promis...

SIL a dit…

Parfois il y a aussi des choses que je ne m'explique que par des hypothèses trés pataphysiques, genre connexion noospherique, ou moins genre fréquences cérébrales trés proches etc...

Cependant, une autre hypothese est possible, etant donné que tu me connais bien et à force de me lire, t'as sans doute pu anticiper certaines de mes associations d'idées voir même les partager ;-)

PS: hypothese 2, peut-être que ta part de sang maranne traine comme je te l'avais dis un jour quelques gènes de druidesses galiciennes :-)

Nina a dit…

Nan c'est pas vrai que personne ne réagit mais le Grand Sil dit toujours ce qu'il faut avec tant de talent qu'on n'ose plus commenter quoi !

Je te lis tout le temps mon Silounet d'amour.
J'ai moi-même commenté longuement les "larmes de Jesse Jackson" qui a le don de m'écoeurer depuis des lustres.
Le lècheur de cul de Khadafi a pleuré sa mère en voyant Obama élu Président. Il nous avait prévenu : "Obama va virer tous les sionistes qui pourrissent l'affirmative action et nous privent de nos frères aux commandes !"

Grrrr : je ne peux pas l'encaisser le révérend ni son pote Jeremiah Wright et encore moins Farakhan !

Ca a commencé à Paname et dans les cités du XIXè : "on a un Président noir et bientôt ici on aura un arabe Président" !

Tout un programme hein ? Le CRAN ouvra sa gueule, Ramada Yade qui n'en parlait jamais fait des références maintenant à sa "culture musulmane"...ouh la...ça skonkse dur.

Pour la photo Benetton française, pas besoin d'être performant ou intelligent, juste pas blanc...

SIL a dit…

Ben, Nina, fais-moi qd même un petit coucou de temps en temps car depuis le temps je commençais même à m'inquieter...

Anonyme a dit…

Le premier des cinq principes de la société Mars (qui produit les M&Ms) est :
Le consommateur est notre patron
C'est écrit en toutes lettres sur
http://www.mars.be/Belgium/fr/Who+We+Are/The+Five+Principles.htm

Dans un article internet, tu peux supplier, implorer tout ce que tu voudras, cela n'aura AUCUN effet sur la réalité. Absolument AUCUN.
Parce que la réalité c'est réel et que internet c'est virtuel.
Je t'ai déjà expliqué ce qu'il faut faire, et je t'ai donné des exemples.
Si tu ne vois pas ce que je veux dire, petit rappel : adresse postale, imprimer, enveloppe, timbre.

Pour l'adresse postale (francophone en europe) c'est sur la page
http://www.mars.be/Belgium/fr/Contact+us.htm
Colonne de droite, contact presse.

Le timbre pour la Belgique (depuis la France) actuellement c'est celui-là :
http://tinyurl.com/5LCH9J
Mais on peut participer depuis n'importe quel pays de la planète.

Et si tu ne comprends toujours pas, c'est que tu ne mérites tout simplement pas que je t'explique encore une fois.

SIL a dit…

"Et si tu ne comprends toujours pas, c'est que tu ne mérites tout simplement pas que je t'explique encore une fois." sans soute, sans doute, je ne le mérite sans doute pas... c'est à toi de voir.

Cela dit mon bon Zebulon, tu vas rire mais lors d'une première mouture de ce billet, il y a de ça un an, je l'avais adressé par mail au service consommateur qui l'a forwardé au service marketing... on verra ce que cela donne dans le "réel"... en attendant, je continue à les faire venir de States... j'ai proposé, ils disposent... tu vois que j'avais dejà compris tout seul comme un grand...

Cela dit, ça ne change rien au sens de ma demarche que je t'ai deja exposé à plusieurs reprises. Je tiens à detendre, amuser, informer, partager mes modeste reflexions avec mes lecteurs par à en faire mes petit soldats. Aurait-on idée de transformer tous les articles, chroniques et autre textes, publiés dans ce pays en lettres et autres tracts...Que fais-tu du pacte de Kyoto?

Je le répète... à chacun de voir, toi, moi y compris...

pazebulon a dit…

> c'est à toi de voir.
C'est tout vu.

> il y a de ça un an (...) on verra ce que cela donne dans le "réel"
par mail + un an = c'est tout vu (bis) : fond de tiroir (ou plutôt de dossier Ouïndoze) dans le meilleur des cas, et au pire c'est poubelle, upgrade ordinateur ou crash disque (ce qui revient au même)

> mon bon Zebulon
Zebulon ? Ainsi donc je ne serai pas le seul à te tanner sur le thème ?!
Le concept se diffuse, ça fait plaisir à constater, même si c'est de la diffusion osmotique à dose homéopathique.

> Que fais-tu du pacte de Kyoto?
Salauds de gens d'Amnesty International qui s'assoient sur le pacte de Kyoto en invitant leurs petits soldats à envoyer des lettres en papier...
Ils pourraient au moins demander d'envoyer de simples courriels écologiques afin de protéger la planète.
Il faudra songer à faire une pétition internet leur demandant de passer enfin au numérique.

> Aurait-on idée de transformer tous les articles, chroniques et autre textes, publiés dans ce pays en lettres et autres tracts...
Excellente question !
Que je t'invite à chroniquer, noir sur blanc, avec des hypothèses, des suppositions, des chiffres, des estimations et tout le toutim.
Si tu prends bien en compte tous les paramètres je prédis que ta propre conclusion te surprendra.

Anonyme a dit…

Et, les gars ! Break ! Pause ! Temps mort !

La vraie question est : faut-il vraiment que les occidentaux tombent en amour du beurre de cacahuète, alors que la cacahuète pousse si mal chez eux ?

Le développement durable ce n'est pas qu'une question de papier, c'est aussi une question de cultures vivrières et autosuffisantes dans les pays du Tiers Monde. Je propose donc, en ersatz du beurre de cacahuète, le lait concentré sucré, autre gourmandise absolument imparable pour un palais humain, animal ou extra-terrestre et qui a le mérite de pouvoir être produit localement, sans mettre en coupe réglée l'autre moitié du monde.

@+,

SWEETLOLO45.

PS : et puis l'américanophobie est une chose bien trop respectable pour qu'on puisse la ramener à une bête histoire culinaire. Je m'en trouve contrarié.

SIL a dit…

Va pour le lait concentré sucré Haagen Dazs categorie pralines&cream !!!!

Pour le reste, non, mon Sweet-Lolo, l'americanophobie n'est pas une chose respectable comme je te le démontrerai bientôt dans un billet qui me trotte dans la tête depuis longtemps ;-)

Anonyme a dit…

Sache, mon cher et moëlleux (c'est mieux que tendre, non ?) Sil, que tous mes petits vices et toutes mes petites phobies sont, par essence, respectables. S'ils ne l'étaient pas je les laisserais aux barbares. J'attends donc avec impatience ta petite rédaction sur les méfaits de l'américanophobie en général et sur la mienne en particulier. Si j'en ai le temps (aïe, mes vacances touchent à leur fin), je proserai sur les méfaits du beurre de cacahuètes, sur les méfaits de Mac Donald ou du Coca-Cola et, plus sérieusement sur les méfaits d'un pays (ou de plusieurs pays) qui auraient décidé une fois pour toute que la planète Terre doit être mise en coupe réglée pour le bien de l'économie.
Les EUA me seraient simplement indifférents, comme me le sont logiquement les autres états, s'ils n'étaient à ce point omniprésents dans ma vie, et dans celle de centaines de millions de non américains. Certains choisissent de s'en réjouir, d'autres de s'en offusquer. Moi ça me fait ronchonner. Me voilà donc américanophobe, c'est pas grave... comme pour beaucoup d'autres choses, la mort m'en guérira !!

@+,

LOLO45QUIAIMEBIENNEPASAIMER,PARFOIS!

Anonyme a dit…

Je n'aurai jamais cru que le beurre de cacahuète aurait pu lancer un tel débat...

Personnellement, si je n'ai pas un peu d'arachide au cours de la semaine, je suis en manque...;-))

Et j'aime bien Mac do aussi...;-)))

Melle E

SIL a dit…

Et oui jusqu'à présent quand une soirée manquait d'animation, il suffisait de lancer un debat sur "pour ou contre la tauromachie" (je suis pour), "pour ou contre l'adoption par des couples homos" (je suis contre) voire la seule vrai question que vaille la peine d'être debatue "pour ou contre l'adoption d'enfants homos par des couples heteros" (je suis contre aussi)...

Or maintenant, nous voila avec un nouveau thème ultra défédérateur :" pour ou contre le beurre de cacahuète"... JE SUIS POUR !!!!

Anonyme a dit…

Bande de gamins... vous ne prenez donc rien au sérieux ? Vous me copierez cent fois : "je ne dois pas encourager les gens à manger sans retenue des aliments présentant un très mauvais bilan écologique".

Je ramasserai les feuilles à la fin.

Sinon, sur le reste et dans l'ordre, je suis :

- contre,
- contre,
- sans opinion.

@+,

LOLO45POURLECONTRE.

Anonyme a dit…

"je ne dois pas encourager les gens à manger sans retenue des aliments présentant un très mauvais bilan écologique".

C'est beau mais à ce compte là, il ne va plus rester grand chose à manger. Et puis on doit bien trouver du beurre de cacahuète commerce équitable...ça peut passer? (lol)

Sinon:
-Pour
-Pour
-Faut que j'y réflechisse

Et POUR le beurre de cacahuète!!
Mais ça, je crois que j'ai fait passer le message

Melle E

Anonyme a dit…

C'est bien, Melle E ! Plus que 99 fois et la punition sera faite !

Pour ma part, je crois au contraire que bon nombre d'aliments (y compris des viandes) présentent un bilan écologique satisfaisant, dès lors qu'ils ne font l'objet d'aucune importation, par exemple. Rien de pire que les légumes hors saison ou les cultures inadaptées aux sols et aux climats.

Et qu'on ne me taxe pas de rétrograde, en oubliant certaines de ces règles, on artificialise notre environnement. Or, devenu trop artificiel, notre environnement nous tuera, ou bien nous nous y perdrons.

@+,

LOLO45éCOLODEDROITE.

SIL a dit…

Stop Melle E, ne te punis point, I've got THE SOLUTION: j'apprends que notre beau pays produit ses propres cacahuètes... oui... dans les Landes françaises Monsieur Lolo... et toc! Ce commerce sera d'autant plus équitable qu'il se fera à profit de notre paysannerie :-)

SIL ecolopragmatique

Anonyme a dit…

Alors vive l'arachide tricolore !

Mais à mon avis, il n'y en aura pas pour les plus curieux, même avec 120 tonnes / an.

Et ça reste une plante gourmande en eau...

Cependant, cependant... je reconnais avoir perdu le point, si l'on admet que pour être respectable écologiquement parlant, l'arachide française devra n'être réservée qu'à une petite élite et non pas au plaisir des masses, surtout sous forme de beurre. Je vous suggère donc à tous les 2 de faire un peu de stock, avant que tous ceux à qui Sil a mis l'eau à la bouche ne rappliquent pour vous bouffer la pinotte sous le nez ;-))

@+,

LOLO45UNPEUBARBOUILLéCESOIR...

SIL a dit…

On s'en fiche de l'eau, il y en a plein de l'eau dans les Landes, sans oublier que s'il fallait détourner la Garonne ou le canal du midi pour permettre cette culture, et bien on le ferait. il en va de l'intérêt suprême de la Nation...

Si d'aventure une levée de bouclier arachidophobe se faisait jour, j'ai toujours la possibilité de demander à Monsanto de travailler sur une variété OGM d'arachide, peu gourmande en eau... C'est bon comme ça ?????

Anonyme a dit…

Mais ton beurre de caouètes aura t-il le même goût ? Mystère ! Ahhh vivement que Monsanto s'en mêle !

@+,

LOLO45QUIGRIGNOTERAITBIENUNPETITQUELQUECHOSE...