jeudi 1 janvier 2009

DES VŒUX, SI JE VEUX D’ABORD


C’est que par ces temps de crise, les vœux sont hors de prix, et qui plus est, un tantinet déplacés. Pour employer une formule chère à notre président, « les Français le savent bien » que 2009 ne sera pas l’année de la Teuf. L’ambiance et le climat général seront plutôt à l’image du temps ; glacial. Du coup ce que l’on souhaitait jusqu’à présent d’un air léger et foisonnant prend cette fois-ci une tournure plus grave et mesurée, à l’image du ton des voeux présidentiels.

Ce qui n’empêche en rien le monde entier, d’en redemander, des vœux sincères, faisant ainsi grimper en flèche de sapin le cours du vœu que ce soit auprès du Crack40, que chez les Nazes-d’acc et autres eunuques de l’indice Nikké. Faisant grimper d’autant plus qu’il s’agit du seul marché haussier. On peut même déjà parler de bulle spéculative qui, comble du comble, risque elle aussi de nous péter à la figure telle une boule de confettis. Comme si on avait besoin que tous nos vœux pour 2009 partent en fumée dès les premières secondes de l’année.

De ce fait, j’ai été tenté d’adresser des vœux à personne, histoire au moins de ne pas alimenter la bulle spéculative. Mais je n’ai pas pu m’en empêcher. Cependant que l’on se rassure. Tout comme notre président, je n’ai pas fait de folies. Je ferai dans le sobre. Vous aurez droit, pour une fois, à des vœux de circonstance, on ne peut plus terre-à-terre.

C’est ainsi que je vous souhaite de garder votre emploi ou de maintenir votre entreprise pérenne, de ne pas perdre votre maison ou encore de trouver un lit d’hôpital ouvert un jour d’infarctus, avec des routes sans verglas pour y accéder et surtout des perfusions étiquetées en français en non en chinois…

Plus légèrement j’embrasse bien fort en ce début d’année 2009 tous mes proches mais aussi mes lecteurs et surtout les plus fidèles d’entre eux, à savoir, ceux de Paris, du Plessis, de Boulogne, de Velizy, Brive-la Gaillarde, Ahun, Toulouse, Marseille, Agde ; à l’étranger, de Los Angeles, New York et Baton-rouge, de Québec et Montréal, sans oublier Wolfgang, Bruxelles, Liège, Barcelona, Braga, Tel-Aviv, Haïfa, Rabat, Dakar, Alger, At Zikki ou Tunis.

Avec une pensée plus particulière pour mes commentateurs favoris : l’e-directrice du CLR, ma très chère Melle-E, mes Castors chéris, ma tendre Madame d’Aucune, ma Nina adorée, Rose Noire, Miss Naibed, mon Lolo à moi, mon pote DG, Sita-man, ainsi que mon Tranxenne, mon confrère JCDurbant ainsi que tous mes collègues eXcentristes… sem esquecer o meu caro Victor.

Arbre à vœux SILtique

2 commentaires:

tranxenne a dit…

Bonne année, Père SIL (tu l'as jamais faite celle-là ?)

Anonyme a dit…

Bonne année 2009...

ça fait plaisir d'être cité...

Tu connais quelqu'un qui habite Agde? ?

mELLE E