mardi 6 mars 2007

COWBOYS AND ANGELS


Alors c’est l’histoire d’un cow-boy et d’un indien cherokee qui après s’être battus, comme depuis que le monde est monde, toute la sainte semaine, afin d’assurer la prospérité de leur progéniture, se retrouvent le jour du seigneur au marché aux esclaves du coin, afin de faire quelques bonnes affaires…

Puis c’est l’histoire de leurs fils respectifs qui après s’être taquiné leurs calumets de la paix mutuels, du coté de « Brokeback Montain », se retrouvent l’un à libérer ses esclaves puis à aller se battre contre les armées sudistes afin de mettre fin à l'esclavage et l’autre à aller se consoler de la perte de son ami blanc dans les bras de son esclave préféré noir, celui que son chef indien cherokee de père lui avait offert pour son 15e anniversaire…

Enfin c’est l’histoire des descendants du Cow-boy, qui après avoir essayé de réparer les crimes du passé, vont peut-être avoir pour candidat démocrate à la présidence, un noir pour partie cherokee en la personne de Barack Obama et des descendant de la nation Cherokee qui viennent d’exclure de leur Grande Nation Cherokee, par referendum, avec 77% de vote en faveur de cette mesure, leurs descendant métis et ce au nom de la pureté du sang…

Je connais des noirs qui vont encore se retrouver à cran avec ce genre de conneries iniques et finir par penser que peau blanche, peau rouge, peau jaune puisque les chinois ne tarderont pas à montrer leur bon fond en Afrique, tout ça c’est pareil, histoire d’oublier que s’ils se sont retrouvés en Amérique, c’est aussi parce que « leurs frère » d’Afrique les ont capturés pour les vendre aux blancs, en échange d’un peu plus de pouvoir spirituel qu’ils s’octroyaient avec nos breloques ou de pouvoir temporel qu’ils s’octroyaient avec nos fusils ; le tout dans le but d’assurer la prospérité de leur progéniture… La boucle est bouclée !

Je connais aussi des gentils Blanc bien-pensants, ayant bâti toute leur pensée unique sur le mythe du méchant cow-boy, du gentil indien et du bon sauvage qui doivent être proches de la dépression nerveuse… Et ça, c’est bien le seul truc qui me fait rire.

SIL last of the Mohicans

2 commentaires:

Emmanuelle a dit…

Est-ce que je peux faire parti du CLR moi aussi?

Redac chef a dit…

Ouais, Emma!