mardi 9 septembre 2008

EDUCATION NATIONALE : OBJECTIFS LUNE


Le 24 février dernier j’écrivais que Xavier Darcos était sans doute ce qui pouvait arriver de mieux à notre Education Nationale. Je maintiens s’agissant notamment du retour aux fondamentaux et au « nécessaire conservatisme de l’éducation » selon Hannah Arendt. De même je le remercie pour la petite prime de bienvenue qui sera octroyée aux enseignants débutants. C’est là trois fois rien, voire même deux cacahouètes, mais c’est déjà ça.

Là où je me montre moins dithyrambique c’est, à l’instar de mon vieux maître Antoine Prost dont j’appréciais sur les bancs de Tolbiac le bon sens pas toujours exempt de démagogie toutefois, lorsque ce retour aux fondamentaux semble inversement proportionnel aux moyens pour y parvenir, voire même semble n’avoir pour principal but que de justifier la baisse des moyens. Tout comme me turlupine la possibilité que la responsabilité de cette politique ne pèse pas sur ceux qui la conçoivent mais uniquement sur ceux qui à la base de la pyramide seront chargés de la mettre en oeuvre. Développons.

Si le raisonnement de Monsieur le Ministre consiste à dire que le pédagogisme expérimentaliste a lamentablement échoué et que par conséquent l’école de la république doit recentrer l’enseignement sur les fondamentaux, j’applaudis. D’autant plus si notre ministre assume pleinement la nouvelle orientation donnée à l’éducation nationale, la réussite de cette politique ou son échec. Les professeurs de l’école publique étant là pour mettre en oeuvre cette politique d’éducation déterminée par la nation dans le cadre des moyens qui leur seront donnés et du respect de leur contrat de travail. S’ils ne sont pas contents de cela, libre à eux de quitter l’école de la république pour l’enseignement libre, expérimental ou même bordélique...

Par contre s’il s’agit de dire que l’objectif est le retour aux savoirs fondamentaux mais que chaque professeur devra se débrouiller comme il veut ou peut pour y parvenir, faisant ainsi reposer sur l’enseignant en bout de chaîne l’échec éventuel de l’orientation décidée, le ministre ne récoltant que les bénéfices d’un possible succès, là je n’applaudis pas. Je ricane voire même je méprise.

En effet je ricane si le ministre n’assume pas sa politique via l’établissement des instructions claires qui sont le pendant de l’orientation souhaitée. Je ricane s’il se transforme en rond de cuir n’étant là que pour réclamer de la part du professeur des petites statistiques de réussite, s’il se permet d’exiger, selon la nouvelle vulgate managériale à la mode, que l’enseignant s’occupe de l’ingénierie, de l’usinage, de la vente et du service après-vente, le tout dans une sorte d’anarchie sous objectifs. Le rond de cuir n’étant là que pour déterminer à la louche l’enveloppe budgétaire allouée, les exigences finales et le bénéfice politique qu’il attend. Tout cela étant le comble de l’impuissance, de la lâcheté et au final de l’inutilité.

J’applaudis si le ministre assume et défend l’orientation visée, puis de strate en strate de la pyramide, met en place une étude de faisabilité, fait élaborer les outils de mise en œuvre de cette politique, donne des instructions claires, octroie les moyens adaptés aux exigences, assure l’accompagnement et l’encadrement pendant la mise en œuvre du projet, se donne des outils d’ajustement et assume avec ses cadres la réussite ou l’échec du choix initial. Là c’est la classe !

Voici pour ce qui est susceptible de me faire ricaner ou applaudir. Par contre il y a quelque chose qui m’agace à coup sûr. Vous le découvrirez dans le prochain billet.

SILalutte des salles de classe

7 commentaires:

Nicéphore Niepce a dit…

voir même deux cacahouètes
voirE deux cacahouètes
Voire = et même

voir même semble n’avoir
idem

Je ricane voir même je méprise.
idem bis

Louis Lumière a dit…

> LA DEVISE DE CE BLOG : JE PROPOSE ET VOUS DISPOSEZ.

On a donc la devise du blog, mais le BUT du blog, c'est quoi ?
Vous défouler ?
ou (tenter de) changer les choses ?

Si c'est "vous défouler", il n'y a rien à changer.

Si c'est (tenter de) changer les choses, voici une suggestion d'addition à la fin de votre prochain billet afin qu'il passe de "passif" à "actif" :

Xavier DARCOS ne viendra jamais lire ce billet, ni le précédent dont il est la suite. Mais si vous estimez qu'il serait toutefois bon que le ministre de l'éducation nationale les lise, et si vous avez les moyens d'investir un timbre, alors :

Imprimer (directement depuis votre navigateur : Fichier [>mise en page...] > Imprimer...) le présent article et le précédent ( http://tinyurl.com/6jxj8d ).
Ils rentrent chacun sur une feuille recto-verso.

Un timbre "20 grammes" permet d'envoyer deux feuilles, donc tout est au mieux dans le meilleur des mondes possibles : envoyez les deux articles par la poste, dans une bête enveloppe avec un bête timbre.

L'adresse du ministre est sur la page
http://www.education.gouv.fr/cid2606/mentions-legales.html


Plus généralement, ce genre d'addition serait souvent utile à la fin de nombre de vos billets qui sont rédigés comme des lettres.
Lettres que jamais les destinataires ne liront.
Avouez que c'est bête...
Jamais les destinataires ne liront ce que vous leur écrivez SAUF...
Sauf si vous demandez à vos lecteurs de les imprimer et de les envoyer, en leur fournissant le lien vers la page internet où se trouve l'adresse (publique, donc) du (ou des) destinataire(s) en question.

Pour info le taux de participation à ce genre d'action est de 1 à 5 pour mille. Donc en fonction de votre trafic journalier, TJ, sur votre blog vous pouvez en déduire la fréquence idéale de mise à jour de votre blog pour optimiser la participation : c'est tous les (TJ/1000) jours pour avoir de 1 à 5 participations à coup quasi certain.
Et c'est tous les (TJ/200) jours pour avoir peut-être au moins une participation à l'action proposée.

Notez que pour avoir droit à ce qu'on en parle dans les journaux il vous suffit (de beaucoup de chance et) que soit envoyées... UNE lettre !

Voir par exemple http://vieux-marche.net/spip.php?article299 au paragraphe "Plainte à l’évêché"

Le plus souvent, évidemment, il faut que PLUSIEURS lettres identiques soient envoyées pour que le modèle de la lettre soit pris en compte.
C'est ni plus ni moins que le principe Amnesty International : http://tinyurl.com/6r4fsu

Vous pouvez d'ailleurs y faire allusion pour motiver vos lecteurs à se bouger le popotin au lieu de rester assis sur leur derrière devant leur écran à attendre que tout leur tombe dans la bouche tout cuit :

(...) envoyez les deux articles par la poste, dans une bête enveloppe avec un bête timbre, c'est le principe Amnesty International ( http://tinyurl.com/6r4fsu )

SIL a dit…

Et Voire se tourna vers le Sil et lui dit "avant que le coq ne chante, tu m'auras renier trois fois"... NNNÂÂNNN!

Pour tout dire, sur mon Word j'avais mis des "e" à la fin mais mon correcteur d'orthographe calibré sur le soutenu me soulignait mes "voire" ce qui ma tout pourri ma dyslexie. A moins que mon Word ne soit juif et qu'il ait comploté contre moi afin de me ridiculiser... Y zont vraiment partout, crénom!

SIL a dit…

Euh j'oubliais, mon cher Nicephore, j'ai l'honneur de vous nommer e-directeur de publication sur le Republicoin...

Sinon Nicephore et frères lumière, vous n'auriez pas fait vos études au Lycée Quinault par hasard?

SIL a dit…

Bon passons aux choses sérieuses.

Deja mon cher Nicephore Lumière, on va passer au tutoiement car vu l'intérêt dont tu honores ce petit coin numerique et les coups de pâte bienvenues que tu donnes sur mes coquilles de temps en temps, on peut passer aux familiarités, si cela ne te gêne pas, bien sur.

T'as remarqué la devise de ce Blog et tu t'interroges sur le but. le but est aussi dans la devise.

Je t'avais deja donné mon sentiment assez mitigé sur les actions SITA mais tu remarqueras que je publie toujours tes propositions d'action sur tel ou tel de mes billets. Tu disposes donc de cette possibilité et disposes de la possibilité de la suggerer aux autres.

Quant à moi, plus generalement, je ne propose que mes billets. j'informe, je fais rire, je jette des graines de hasard sur le champ des possibles. Je joue de patience. Que veux-tu, c'est-là mon coté pécore.

Chacun est libre de les trouver ridicules, de se dire "mon dieu que ce garçon est con", de les trouver pas mal, super, géniaux, de vouloir les garder jalousement pour soi, de vouloir les partager, les déchirer rageusement...

J'avoue toutefois que certaines de tes propositions de lance missives me tentent et que j'y cède parfois, d'autant plus que tu fais plutot bien le boulot de calculs balastiques.Tu fais même attention à ma santé en ne proposant pas par exemple d'envoyer au Kremlin mon billet "l'ours russe n'est qu'une pine d'huitre" ;-) J'aime pas la dioxine ou le polonium...

Ta mission, si tu l'acceptes consiste donc à continuer de disposer de ta possibilité de proposer en commentaire des actions pour les billets qui te paraîtront adaptés à cela. Les commentaires publiés n'etant pas legion, ta proposition sera forcement vue.

En te remerciant encore une fois pour l'interet que tu peux porter à ce site, qui va sans prétentions demeurées (pour l'instant-j'espère bien qu'il m'apportera un jour un prix Nobel- ce jour là ma gloire rejaillira sur toi-MDR).

Sil

PS: sinon, se défouler, c'est bien aussi... ça fait un bien fou... Une autre possibilité à votre disposition... Je propose, vous disposez, vous dis-je ! C'est pourtant clair non ?!?

Anonyme a dit…

Je te cite : "la république doit recentrer l’enseignement sur les fondamentaux"...

Mais voilà j'ai un commentaire, enfin plutôt un questionnement...
Comment recentrer l'enseignement sur les fondamentaux quand en CE1 un enfant a deux matinées de sport + 1 de piscine (déjà j'apprends que la natation ce n'est pas du sport vu que c'est à part...?)...?
Donc ça fait 3 mâtinées utilisées pour d'autres choses et bien fatigantes, quand on sait que l'après-midi les enfants n'ont pas la même attention...Sans compter qu'autant de sport plutôt que du dessin (1h par semaine) ou de la musique (idem...), ça me laisse un peu ??? quant à l'apprentissage des fondamentaux...Surtout que TOUS les enfants font un peu de sport en dehors de la classe!!

Du coup, je pense que si les parents ne sont pas derrière (ou ne peuvent pas...), l'apprentissage des fondamentaux grâce uniquement à l'école de la République est aujourd'hui une chimère...Et là je ne parle même pas des classes de primaire à 30 élèves...

Bref, un simple questionnement que ma collègue et moi avons eu à la lecture de cet emploi du temps de CE 1 complètement ahurissant...

J'ai peut-être tord?

Melle E

SIL a dit…

Le probleme Melle E c'est que je me demande si tu n'as pas raison d'où mes propres interrogations... sur le fait de savoir si le "fondamentalisme" ;-) de mon cher ministre n'est pas du flan???