vendredi 26 septembre 2008

UNE POINTE D’IRONIE


Melle E, e-directrice du CLR, le Comité des Lecteurs du Republicoin, me transmet une demande émanant de mes très chers et exigeants lecteurs :

«Monsieur SIL, au fond nous vous savons gré d’honorer notre intelligence en ne soulignant pas les passages sarcastiques ou ironiques, nous laissant ainsi la surprise de tomber à pieds joints sur les passages second-degré ou encore ceux totalement décalés servant à caler deux passages plus sérieux, mais voilà. D’une part les plus jeunes d’entre nous ont décidemment beaucoup de mal à faire la part entre le rire et le réfléchir. D’autre part quelques-uns d’entre nous signalent qu’ils en sont déjà à plusieurs milliers d’euros de dégâts à cause de vos petites bêtises.

Souvent, avant de se plonger dans la lecture de vos billets, notamment des plus conceptuels, ils prennent un café ou un thé bien chaud afin de stimuler leurs neurones. Or comme vous ne pouvez pas vous empêcher de caser des horreurs entre deux réflexions pertinentes, il arrive que le résultat des pulvérisations buccales ainsi provoquées atterrisse bien chaudement sur les écrans LCD de nos ordinateurs. Cela suffit. Aussi nous vous prions de signaler désormais vos débordements ironiques ou drolatiques par les caractères d’imprimerie prévus à cet effet. Soit le point d’interrogation inversé, soit le ( !). Bien évidemment dans la mesure où tout le texte serait à lire avec précaution, afin de ne pas en alourdir chaque ligne, un point d’ironie à la fin du titre suffira amplement. Affectueusement vôtres. Vos lecteurs
. »

C’est bon, j’accepte. Toutefois comme je suis taquin et afin de maintenir en vie l’industrie informatique, je ne signalerai pas toutes mes horreurs, juste histoire de vous imaginer maculer votre écran avec un bon café bien noir ou encore du thé bien rouge. Ce sera mon petit attentat anar.

MarSIL Bernhardt

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Je n'avais pas vu...;-))

J'ai une semaine un peu chargée...

3 tonnes de gateaux en perspectives entre deux biberons...

A bientôt
Melle E

SIL a dit…

« Des gâteaux » bein oui… CHANA TOVA à toi… mais aussi à Madame d’aucune, Nina, Rose noire et à toute la juiverie galactique qui par ce Blog passe ;-)

PS : Tu m'as mis des gâteaux de côté j’espère 

Anonyme a dit…

Autant de juifs sur ce blog...
Une surreprésentation par rapport à la communauté nationale...

Tu t'expliques ça comment?...;-))

Si tu veux des gâteaux passez ce week end...

Melle E

madame d'aucune a dit…

J'adore faire partie de la juiverie galactique, c'est un honneur ; surtout lorsqu'on vient d'Auvergne d'un coté de la famille (et un auvergnat vaut trois juifs comme dit le dicton), et que de l'autre on a un grand-père haïtien un peu falasha sur les bords ; Sil, vous êtes devin !

SIL a dit…

"Devin"... Ben non... c'est juste qu'entre notre gout commun pour 20 000 km2 bien précis et votre oeil de Moshé, je me disais que vous aussi... vous savez... que vous aussi... vous en étiez...

Remarquez, pour répondre à ma Melle E, la juiverie est partout alors pourquoi pas ici de façon surrepresentée, à commencer par moi.

J'ai beau avoir mes deux parents qui viennent d'un village on ne peut plus Galicien, j'ai quand même trouvé le moyen d'être un peu-bcp Juif.

L'étoile de David qui m'a été donnée lors de mon baptême étant là pour en témoigner :-)

PS: Vous commenciez sérieusement à me manquez.