mardi 25 juillet 2017

Conflit Israélo-arabe : quelques réflexions en passant

 "Le sionisme ou le retour d'un peuple indigène"

Aujourd’hui je vous propose quelques parallèles historiques étonnants. Y a pas à dire, à bien y réfléchir, tout ça est bien troublant ! Quoi donc ?!? Ce qui suit... 

1- Quand les Américains achètent des territoires immenses tels que la Louisiane, achetée à la France en 1803, L’Alaska aux Russes en 1867, ou quand le France achète la Corse aux Génois en 1768, avec l’accord, bien évidemment, des autochtones, tout cela apparaît comme on ne peut plus normal n’est-ce pas ? On peut même dire que cela participe à la gloire éternelle de ces nations n’est-ce pas ?

Par contre si ce sont les juifs qui achètent ou négocient l’acquisition de bouts de plage auprès de l'empire occupant du moment, non pas pour étendre leur influence sur le Monde mais juste pour exister de nouveau, libres, sur le petit coin de Terre qui se trouve être leur berceau national, un peu comme si des Amérindiens achetaient leur propre "réserve", c’est un crime. Ce n’est pas possible. Ça leur est interdit. Étonnant non ? 

2- Quand les pays arabes, représentant aujourd’hui 300 millions de personnes (autant que de Ricains) sur 12 000 000 de km2 (25% de plus que les USA), déclenchent à plusieurs reprises, tous contre un, avec l’aide d’une grande puissance, l'URSS, des guerres contre Israël, un Israël représentant actuellement 7 millions de personnes sur 20 000 km2 (les 2/3 de la Belgique)... des guerres ayant pour but d’anéantir cet unique État hébreu... qu’ils perdent ces guerres et qu’ils refusent tout de même d’en accepter le prix, en termes de territoires perdus et de populations déplacées, faisant ainsi comme s’ils avaient gagné leurs guerres, cela apparaît comme on ne peut plus normal n’est-ce pas ?

Par contre quand Israël, qui avait accepté le plan de partage de 1947, résiste à ses agresseurs, gagne ces guerres, rend quand même une partie de ses conquêtes (Sinaï puis Gaza) histoire de démontrer que seul son berceau historique et la paix l’intéressent, ça n’en reste pas moins un crime. Ce n’est pas possible. Ça lui est interdit. Bref, il faudrait qu’Israël accepte de disparaitre. Étonnant non ? 

3- Lorsque faisant suite à la seconde guerre mondiale, plus de 20 millions d’européens (Allemands, Polonais, Italiens) sont priés de rentrer dans leur nations respectives ; qu’à la même époque, Gandhi, le plus grand pacifiste de la galaxie, organise le transfert de millions de personnes entre l’Inde et le Pakistan ; sans oublier les Japonais après la perte de leur empire ; tout cela apparaît comme on ne peut plus logique n’est-ce pas ?

Par contre lorsque les citoyens Jordaniens de Judée-Samarie (Cisjordanie) et les citoyens Égyptiens de Gaza s’en vont ou plutôt ne s’en vont pas totalement, dans leurs nations respectives, nations qui ont déclenché les conflits, et ce alors que par ailleurs les centaines de milliers de juifs du monde arabe sont fortement priés de déguerpir en Israel, c’est de nouveau un crime israélien. Le concept de transfert de populations, dans les deux sens, leur est interdit. Seuls les Juifs doivent subir l'exode. Étonnant non ?

Sil que plus rien n’étonne, surtout pas les biais cognitifs judéophobes




3 commentaires:

Nina a dit…

Trop bonne ta photo ! Tu es le plus grand mon Silounet d'amour

SIL a dit…

Oui ! C'est une photo exclusive du Dernier des Mohicohens :-)
Merci ma Nina !

Blogger ND a dit…

Super texte et j'adore ce style 👍👍👍