jeudi 28 août 2008

MORRO NUM PAIS TROPICAL (2/5)


…Un exotisme auquel j’ai goûté par le plus grand des hasards, non loin de la plage, derrière la mairie de La Baule. Á l’ombre du bâtiment municipal, les services de la ville ont aménagé une sorte de petit jardin tropical avec palmiers, bananiers et tutti quanti.

En fredonnant « morro num pais tropical », « j’habite un pays tropical », ce vieux classique brésilien de Jorge Ben Jor, faute de chaleur, j’ai pu au moins en avoir l’illusion. J’adresse ainsi mes plus chaleureux remerciements, si j’ose dire, à la mairie de La Baule.

SILs Olav, pingouin Jedi

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Pingouin à la Baule, c'était pour retrouver la fraîcheur de ton pays d'origine dans les froids polaires?

As-tu remarqué Monsieur le Pinguoin,? que parfois la flaque d'eau non salée du bout de la plage n'est même pas là?...Un truc de fou, la municipalité fait un jardin tropical, mais n'est même pas capable de laisser la piscine remplie toute la journée...Faut demander l'emploi du temps à l'office du tourisme, lequel fait une demande auprès de la Lune...
Sans compter que la ville n'a même pas les moyens de chauffer l'eau...Sans commentaire!!

Bon, je m'arrête là pour aujourd'hui.
A bientôt M. Pingouin, passe du côté de St Raph, tu verras les piscines y sont plus chaudes, l'eau est toujours présente mais les prix sont les mêmes qu'à la Baule, ça ne te dépaysera pas trop...

Melle E

tranxenne a dit…

Pingouin en été, vacances ratées.