dimanche 1 juillet 2007

DE FIL EN FIL : QUI EST LE SIL ?


Le SIL est double, le SIL est triple, le SIL est tout. Acclamez-le ! Comme tous les super héros, le SIL a une face diurne, le Syndicat de l’Ironie Libérée. En tant que tel, il se moque, il titille par amour de la France et désir d’éternité démocratique. Mais le SIL a aussi une face nocturne. Il est la Super I-heros League. Sous cette forme, le SIL opère sur le Net. Il est la Ligue des super-héros électroniques.


Il y compte par exemple le « Surfeur d’Argent », héros condamné à parcourir l’inframonde numérique à la vitesse du mega-bit. Son plus grand représentant reste cependant Spider-Iman, le super héros qui jette ses toiles sur la Toile, afin de sauver le monde. Et oui, rien que ça ! Je suppose que vous voulez connaître son repère secret ?

Puisque vous le valez bien, sachez que le repère secret du SIL se situe quelque part sur les îles Kerguelen, quelque part… Je ne vais pas non plus tout vous révéler tout de même ! Voici pour son portrait physique. Qu’en est-il de sa pensée, qu’a-t-il dans la tête ?

Sachez que le SIL a tout dans la tête, l’Europe, le Monde, l’Univers. Oui, le SIL est tout, le SIL n’est rien, c’est dire à quel point il est tout. Oui, le SIL est mégalo mais le SIL est aussi la modestie incarnée. Il est d’ailleurs champion intergalactique de modestie. D’aucuns vous diront que le SIL ne se prend pas pour de la merde. Ils ont raison mais doit-on préciser que le SIL est à l’œil ce que le poil de cul est à l’anus. Or le SIL n’est pas un poil de cul. Le SIL est génial.

Oui le SIL est tout mais avant le Tout, le SIL a la France en tête, la France et les Français. Le SIL est patriote ou plutôt dans sa version de gauche non-phallocrate, Matriote. Le SIL aime la langue française. Par contre le SIL nie à la convenance bourgeoise le monopole du bon parler, du bien écrire, du vrai Français. Pourquoi ? Parce que le SIL est fils de paysans, enfant de l’aristocratie ouvrière, un pécore fier de l’être, un mange merde. C’est d’ailleurs parce qu’il en connaît le goût, qu’il peut prétendre ce qui est moins merdique pour la République. Cette filiation fera du SIL un être fin, grossier, abrupt, nuancé, beauf comme bobof. Le SIL est donc le Peuple.

Toutefois, si le SIL est enfant du peuple, il emmerde le populisme, le paternalisme aussi bien de gauche que de droite. À quoi cela se verra ?

Au fait que si le SIL tape sur nos représentants et surtout sur nos candidats, le SIL tapera plus fort encore sur le peuple parce qu’il n’oublie pas que le pouvoir procède « du peuple, pour le peuple, par le peuple ». Et puisque la source du pouvoir est dans le peuple, il est normal que la source du pouvoir soit la plus titillée. Ne serait-ce parce que les représentants du peuple sont à son image.
C’est pour cela que le SIL souhaite une représentativité nourrie par un peuple éclairé par les savoirs, tous les savoirs, le goût du pluralisme, éclairé par le sens de notre devise « liberté, égalité, fraternité ».

Le SIL prône que seul les savoirs élèvent l’Homme contrairement à l’accumulation de biens ou de désirs, exempte de sens. Le sens est pour le fait que l’accumulation de biens doit et peut participer à l’élévation spatiale de nos sociétés, si cette accumulation est pensée. Cependant le SIL n’est pas scientiste puisqu’il sait que le Savoir n’est pas un but mais un chemin.

Le SIL ne croit pas dans les utopies et autres solutions miracles. Il établit et affirme l’évidence que seul un système complexe est apte à gérer la complexité humaine et que ce système « quantique » s’appelle la République, une démocratie représentative, avec des hommes et des femmes chargés de réfléchir à plein temps, à notre place, sur les questions qui importent à nos sociétés.

Vive le SIL, Vive la République, Vive la France.

4 commentaires:

Melle E a dit…

Je cite : "...SIL souhaite une représentativité nourrie par un peuple éclairé par les savoirs, tous les savoirs, le goût du pluralisme, éclairé par le sens de notre devise « liberté, égalité, fraternité ». "...

Tu es bien utopiste mon cher SIL...
Actuellement, c'est plutôt le nivellement par le bas...Quand tu lis les statistiques sur le nombre de livres lus par les Français par an, ça tourne autour de 2...(Evidemment c'est une moyenne donc c'est moins que ça pour la plupart et bien plus pour une minorité...)...
Et je ne pense pas que les médias actuels permettent vraiment l'accéssibilité aux savoirs...

Tu n'imagines pas les réflexions à la c** que je peux entendre parce qu'une fois par mois j'ammène mon fils à la bibliothèque section bébé...et qu'il aime ça...Et pourtant il ya des bibliothèques municipales gratuites partout...(et je ne parle que de livres, mais éveiller à la musique ou au sport [la noblesse du sport pas le foot à la Zidane!!] amène le même genre d'idées...)
Le savoir est de plus plus accessible mais de moins en moins attractif...

Pouquoi? Parce que cela permet de ramollir les cerveaux des citoyens qui du coup ont nettement moins de revendications personnelles et collectives...

Garde ton utopie mon cher SIL mais depuis que je connais un peu mieux "la France profonde" je peux te dire que beaucoup sont réfractaires à la connaissance quelle quelle soit...(et surtout de l'Autre...)

Continue ton combat...
C'est beau....

SIL a dit…

Trés chère Melle E,

Tu sais, l'important c'est que tous ces livres, tous ces journaux, tous ces blogs, toutes ces chaines, tous ces discs, tous ces films, toutes ces opinions soient bels est bien là...

Pour le reste, c'est affaire de responsabilité individuelle. Je vois que tu l'assume, que ton gosse en benefice et c'est trés bien ainsi.Pour le reste...

Moi, tant que je pourrais lire ce que je veux, je ne demande pas mieux.

Solidarité collective mais responsabilité individuelle. Ayons toujours cela à l'esprit.

Tu me prendras à l'occasion un bouquin pour bébés histoire que je voie ce qui se fait de nouveau.

Bros bizouxx et @bientot

Anonyme a dit…

tu n'es en définitive qu'une larve sioniste
car même en anonyme tu sais qui je suis.

Va retrouver tes potes qui sont autour de toi et gangne ta peye à manipuler l'info.

SIL a dit…

D’ordinaire, j’applique à ce genre de messages antisémites ce que j’appelle la méthode pharaonique. Je destine ce verbe à l’oubli en effaçant toute trace de son existence à petit coup de burin sur les tablettes d’argile, obélisques ou autres bas-reliefs numériques où ils s’incrustent.

Mais là, deux choses m’ont retenu de le faire.

1- l’envie de faire savoir au moins une fois que de me faire traiter de sioniste dans le sens, défendre le droit des juifs à exister sur leur terre-berceau, ne m’insulte guère mais bien au contraire m’honore ; et que de me faire traiter de sioniste dans le sens sale juif, ne m’insulte guère non plus et m’honore en m’intégrant d’office au bon camp. Je peux ainsi au passage honorer cette part de sang qui coule dans mes veines et ce même si je tiens à garder tout mon gland.

La « larve » m’allant aussi très bien. Je me suis donné en effet pour mission, celle du Ténia. La grosse larve qui dans nos intestins démocratiques digèrera la merde antisémite. Il y a en tant que votre larve préférée ne tardera point à vous étouffer gavée qu’elle est de toute cette nourriture.

2- «même anonyme tu sais qui je suis ». Il est fort probable que ce commentaire soit une taquinerie de mon fils de pécore préféré, histoire d’illustrer ce que je lui racontais ce midi. Je lui expliquais en effet que pas mal de commentaires antisémites reçus et que je voue aux enfers de l’oubli, sont tous caractérisés par cette médiocrité fascistes allant depuis les divers ressentis possibles jusqu’à l’orthographe. Rien à conserver…

Si tel était le cas, tu vas voir la tête que je vais te faire demain matin... Magnanime, je te laisserai 100 mètres d’avance…